Congo Reading est arrivé

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

 

Naissance de Congo Reading

Grand Beau et Riche Pays édite un blog avec des articles professionnels d' origine sur Congo Reading. C'est presque quotidien, c'est toujours long. Il n' y a pas de système d'abonnement

http://congoreading.blogspot.com/

Pas avec Dr JK

7 sur 7    Les professeurs suisse Fritz Stoeckli et américain Mitchel Feigenbaum ont renoncé au titre de docteur honoris causa de l'Ecole royale militaire (ERM) qui devait leur être décerné à la suite de l' annonce de l'octroi du même titre à  Joseph Kabila - une décision controversée. "En raison de la personnalité controversée de M. Kabila, dénoncée par diverses organisations humanitaires, et en solidarité avec les professeurs de l'ERM qui n'ont pas été consultés à ce sujet, les professeurs Mitchell J. Feigenbaum (Rockefeller University New York) et Fritz Stoeckli (Université de Neuchâtel, Suisse) renoncent à leurs titres de docteurs honoris causa de l'ERM, décernés en janvier 2007, et qui devaient leur être remis officiellement à Bruxelles     AngolaPress    Le ministre belge de la Défense, André Flahaut a reconnu "avoir commis une erreur politique", en proposant qu`un diplôme de Docteur Honoris causa soit décerné au président Joseph Kabila, par l`Ecole royale militaire belge. Selon le programme prévu, au cours de la cérémonie de remise du titre à Bruxelles, le président Joseph Kabila devait donner un cours aux étudiants de la prestigieuse académie royale militaire belge, "en qualité de professeur invité".  La nouvelle a provoqué l`ire des professeurs qui ont estimé que le président congolais ne mérite pas ce titre.
 
Pili-pili a rejoint Mwenze
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'Art est mémoire Chantal Tombu  Mwenze Kibwanga était mort le 5 septembre 1999 à l'âge de septante-quatre ans, après sa toute dernière exposition. Ce grand peintre, était, avec PiliPili, le plus ancien artiste de l'école fondée en 1946 par Pierre Romain-Desfossés. Mwenze avait réalisé d'importantes décorations murales, notamment celle du pavillon congolais pour l'Exposition Universelle de 1958 à Bruxelles    ACP    Pili-pili Molongay est décédé à Kinshasa, à l'âge de 93 ans.  Congoline    " Précurseur " de l'art zaïrois moderne, Pili-Pili Molongoy est né au Shaba en 1914. Il entre à l'atelier de Pierre-Romain Desfossés en 1947, alors qu'il exerce déjà le métier de peintre en bâtiment. Laveur de voitures à ses débuts, Pili-Pili surprend un jour son maître par ses tableaux lorsque, à son insu et avec ses couleurs, il parvient à créer des oeuvres dans une technique originale. " Au moyen de morceaux de bois découpés, Pili-Pili intégra oiseaux, crocodiles, poissons, dans des univers à la fois émouvants et décoratifs ayant pour fond herbes, fleurs, petites taches unies ou hachurées. Plus tard, Pili-Pili maîtrise le pinceau qui donne jour à une peinture poétique, aux touches délicates et translucides d'un réalisme candide. Il érige sa technique de hachures en un système immuable. Son inspiration ne se détachera jamais de la faune et de la flore zaïroises auxquelles se joindra rarement l'être humain. Des origines à nos jours, les tableaux de Pili-Pili s'insèrent dans les traditions des fables africaines ". Il a possédé le don inné de la décoration mais son sens de la composition est moins sûr. Pour remédier à cette faiblesse, dont il est du reste conscient, il remplit la surface de ses panneaux de petites hachures polychromes. Cette technique, au premier coup d'oeil, donne à ses peintures un aspect fort décoratif même quand elles traitent un sujet tragique, tel un combat d'oiseaux et de reptiles. 
 
Remplir les poches vidées
 
BRUXELLES (BELGA)     Une conférence a été consacrée à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption, principalement dans les pays du Tiers Monde. "Je ne connais pas de pays qui n'ont pas de problème de gouvernance, y compris le mien, les Etats-Unis", a d'emblée souligné le président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz. Mais ce phénomène est plus grave pour un pays en voie de développement.La mauvaise gouvernance et la corruption sont un cancer pour le développement".    Libre Belgique Marie-France Cros    La situation financière est "catastrophique". Le déficit public des seuls mois de janvier et février 2007atteindrait 50 milliards de francs congolais (environ 70 millions d'euros). Pour toute l'année 2006, il était de 29 milliards de FC. Ce trou proviendrait des "indemnités de sortie" de fonction que se seraient octroyé les ministres de la transition, ainsi qu'au fait qu'ils auraient favorisé le paiement de factures à des tiers " en vue d'un partage ultérieur. Les sommes ainsi déversées sur le marché des changes ont été telles que le franc congolais s'est déprécié face au dollar.avec 10 pc sur ces deux mois, ce qui a entraîné une hausse des prix de 4 pc.
 
Le Figaro   CAROLINE DUMAY    À Kinshasa, il est de notoriété publique que des contrats ont été signés en violation des procédures de la Banque mondiale, par des agences d'exécution mises en place à son initiative. Combien de millions de dollars ont-ils été investis dans les projets par rapport à ce qui a été effectivement décaissé ? Toutes les méthodes ont été bonnes pour détourner les fonds : passations de marché irrégulières, « primes de présence » de plus de 50 000 dollars, surfacturations, « cadeaux de fin d'année », utilisation des fonds à usage privé, etc. Certains contrats routiers de plus de 30 millions de dollars, avec délais d'exécution de 18 mois, n'ont même pas été réalisés à moitié, trois ans et demi après leur signature. Tous ceux qui ont participé à l'enquête de mars dernier s'étonnent aujourd'hui de la passivité du patron de la Banque mondiale qui s'est pourtant forgé une solide réputation de « lutteur contre la corruption ». Peu de dispositions ont été prises. Le pays a certes perdu le dernier décaissement du FMI, mais les utilisations de fonds en appui budgétaire sont toujours sans contrôle. Louis Michel au Senat belge au sujet de l'aide au Congo.  La Belgique aurait dépensé, de 1960 à 1990, quelque 260 milliards de FB au Congo, sans le développer; "Certains partenaires voudraient prolonger de manière permanente l'existence du Ciat" (Comité international d'accompagnement de la transition, qui surveilla celle-ci) pour prolonger la tutelle internationale sur le Congo. "J'y suis radicalement opposé parce que le Congo est formellement devenu une démocratie." Négliger "cette différence en leur imposant un instrument de contrôle affaiblirait la légitimité" d'élus des nouvelles autorités. Dans ce cas, "on aura du mal à garder l'opposition (congolaise) dans le cadre institutionnel". "Quand on voit d'où vient ce pays[...] Il faut quand même leur reconnaître un temps opérationnel et le droit à l'erreur."

CADTM (Comité Annulation Dette Tiers Monde)    La Banque mondiale, après avoir prêté massivement au dictateur Mobutu, allié stratégique des Etats-Unis pendant la Guerre froide jusqu’au début des années 1990, fait peser aujourd’hui sur la population le poids de cette dette odieuse qui atteignait 10,8 milliards de dollars en 2006. Pour rembourser cette dette, la Banque mondiale contraint la RDC à privatiser les entreprises publiques comme la Gecamines, entreprise minière et fer de lance de l’économie congolaise, provoquant ainsi le départ de 10 000 employés congolais ; à brader ses ressources naturelles aux entreprises du Nord et à sacrifier les secteurs sociaux dont la population a tant besoin. L’Union européenne est aussi complice de l’appauvrissement des Congolais et compte sur le président Joseph Kabila pour renforcer la domination des transnationales européennes par la signature des Accords de Partenariat Economique (APE) prévue pour le début de l’année 2008.Biliaminou Alao / MONUC     Le rôle de la Banque a été mis en doute dans le cadre des contrats miniers. En effet, des contrats miniers qualifiés de léonins, auraient été signés à un moment où la Banque Mondiale était impliquée dans la réforme de ce secteur en RDC. Cependant, c'est bien un mémorandum de la Banque se rapportant à trois contrats de joint-ventures entre la Gécamine et trois groupes miniers internationaux, qui indiquait que les contrats n'avaient pas fait l'objet «d'une analyse et d'une évaluation approfondies» avant d'être signés. Et le même mémo de recommander la renégociation «unilatérale» de ces contrats. La Banque a aussi contribué à l'évaluation de la réforme de la Gécamines. Alors que la passivité de la Banque est mise en cause dans la cadre de la signature de certains contrats miniers très déséquilibrés pour la RDC, certaines de ses interventions ont sous estimé les risques sur les populations tandis que d'autres ont tout simplement coûté cher aux Congolais sans atteindre leurs objectifs. Aussi, l'efficacité de l'aide est remise en cause. C'est pourquoi, tenant compte de la situation sociopolitique actuelle de la RDC, la Banque propose une nouvelle stratégie. Radio Okapi   Selon M. Wolfowitz, l'aide projet de la Banque mondiale en faveur de la RDC au cours des 3 prochaines années pourrait atteindre 1,4 milliard de dollars EU.  Pour le président de la Banque mondiale, cette fois-ci, son institution a décidé d’agir vite. « Nous devons agir rapidement, contrairement aux habitudes de mon institution, car le peuple congolais a tellement souffert qu’il ne saura attendre six ans pour voir des résultats », a-t-il déclaré. Paul Wolfowitz estime que le peuple congolais devrait sentir des résultats concrets au bout de six mois. « C’est pourquoi, dans notre procédure de subvention aux pays sortant des guerres, nous offrons 180 millions de dollars à la RDC pour la construction des routes et des points d’eau », a indiqué le président de la Banque mondiale, soulignant au passage que c’est de cette manière qu’on absorbera le chômage parmi les jeunes « qui n’attendent que cela ».
 
Drogue, alcool, filles et général

APA     La première réunion du conseil des ministres a décidé l’intensification de la lutte contre la consommation de la drogue, des patrouilles motorisées et l’interdiction de la vente ambulante de l’alcool en sachet. Par ailleurs, les jeunes filles désoeuvrées seront désormais utilisées dans des travaux d’embellissement des rues, pour lutter contre la prostitution. RadioOkapi    Il a fallu quatre mois pour démanteler une trentaine de maisons de vente de chanvre à Kananga, et 2000 kilos de chanvre ont été détruits. « …Nous allons changer de méthode de travail pour travailler durement et assister davantage à des destructions. On pense aussi à la destruction des champs du côté de Lwiza où on en cultive en grande quantité.»  XINHUA La Police nationale a saisi 155 flèches empoisonnées, trois tonnes de drogue et de l'alcool vendu en sachets. Pour le ministre, les propriétaires de ces flèches empoisonnées en provenance de la province de l'Equateur "se trompent d'époque". RadioOkapi     Des dizaines de jeunes femmes ayant sur les bras des enfants nés des relations amoureuses avec des soldats étrangers, interpellent les Ongs et le gouvernement congolais «  à ne pas abandonner ces enfants qui doivent étudier, afin de participer un jour à la reconstruction du Congo ». Elles crient leur colère et demandent au gouvernement congolais de retrouver les traces des pères de leurs enfants... « L’enfant que je porte ne supporte pas la moindre souffrance. Il est trop exigeant et aime beaucoup manger... » Avec amertume, Blandine Safi raconte les misères qu’elle endure avec l’enfant qu’elle a eu avec un casque bleu marocain, rentré dans son pays. Une souffrance d’autant plus insupportable qu’elle porte une grossesse de quatre mois d’un autre Casque bleu. sénégalais. Lui aussi est retourné chez lui, le 17 janvier 2007. Elle vit, désormais, dans une angoisse totale, sans espoir de retrouver les pères de ses enfants.  LaProspérité     Une tentative de déguerpissement du général Likulia , dernier premier ministre de Mobutu, d'un appartement Cohydro a tourné au drame. Un petit neveu du général a succombé à la suite de ses blessures et Likulia lui-même aurait échappé à la mort quand une balle lui a effleuré la tête. Le général Likulia avait rappelé que Laurent- Désiré Kabila lui avait donné ce logement du fait de l'occupation de sa maison privée par des éléments des forces armées congolaises et ce, jusqu'à la réhabilitation de ladite résidence. Toujours dans sa lettre, Likulia parle d'un conflit qu'il oppose à Lambert Mende, lequel remonte à la nomination de ce dernier comme ministre des Hydrocarbures. " Je ne quitterai que quand j'aurai recouvré ma créance ". Il brandit des chiffres colossaux que lui doit l'Etat congolais, soit Usd. 1.974.503, 58. Le général Likulia est convaincu qu'un ministre ne peut contredire la décision d'un Président.

Côté miniers

Bizjournals     Phelps Dodge Corp. has been acquired by Freeport-McMoRan Copper & Gold Inc. for $29.5 billion, creating the world's largest publicly traded copper producer. Shareholders of both companies signed off on the deal at a special meeting with nearly 98 percent supporting the transaction. Phoenix-based Phelps Dodge is one of the world's leading producers of copper and molybdenum. The combined headquarters will stay in downtown Phoenix and the Phelps Dodge name will remain. Indonesia's Grasberg mine will be the key asset of the combined company. FCX will proceed with Phelps Dodge's development of the Tenke Fungurume copper mine project in the Democratic Republic of Congo. Phelps also is working on an $850 million expansion of its Cerro Verde mine in Peru and is building a $550 million copper mine near Safford.

IOL     Lusaka - The Democratic Republic of Congo has closed three major border posts with Zambia marooning more than 400 trucks laden with copper concentrates stranded on its side of the border. Kasumbalesa, Lonshi and Sakania are the affected border posts where copper concentrates are shipped daily for overseas transit. LUBUMBASHI, Congo (Reuters)    George Forrest, the head of the company, said that tightening customs in Congo would generate enough revenue to resolve problems caused by a 1998-2003 war, which killed nearly 4 million people mainly through hunger and disease. He said closing the border was a step toward banning the export of raw material and he supported the governor's move -- which came as Zambia levelled corruption allegations against the Congolese official, who previously had business dealings there.
"The measure is perhaps a bit extreme," Forrest told Reuters. "It is penalising us but we understand. The other governors never took any measures at all."
 
La vie de famille de Jean Jacques
 

 
 LeSoftonline ALUNGA MBUWA. Interview de Jean-Jacques Bemba Pollet Bere    "Il y a quelques années, la police belge avait investi une villa-leurre louée par les Bemba dans une banlieue de Bruxelles, à Rhodes-Saint-Genèse alors que les Bemba habitent Lasne... La police avait fait état de faux dollars qui étaient blanchis?  Mais moi je n’y étais pas. Moi, je n’ai jamais vécu avec eux. Cette affaire regardait mon père. Peut-être le vieux avait-il voulu couvrir quelqu’un! Il aurait pu couvrir un de ses enfants, qui sait! Qu’est-ce qu’il n’a pas ramassé, le vieux!  Je suis plutôt très proche de Nzanga - le fils Mobutu. De par ma mère, je suis un Ngbandi. Ma mère s’appelle Lutigarde Tange, une proche de Maman Bobi, la mère de Nzanga. Précisément ma mère est nièce à Maman Bobi Ladawa. Moi j’ai vécu avec ma tante, Mme Pollet, qui m’a adopté. Elle était Belge. C’est d’elle que je tiens mon autre nom... Quant à ma mère, elle vit à Gbado-Lite. En fait, elle n’a jamais vécu avec mon père. C’est la mère de Jean-Pierre qui fut la femme de mon père. Elle fut Ngbaka. Avec Jean Pierre, nous sommes les deux frères les plus âgés. Au total, nous sommes six garçons. Les quatre autres garçons, mon père les a d’un autre lit: le lit de Mme Lenoir, la belle soeur de Lukusa (l’ancien P-dg de la Gécamines-Sozacom). Aujourd’hui, mon père vit avec Pierrette Mbombo, la nièce d’Étienne Tshisekedi. Le couple n’a, à ce jour, aucun enfant. Avec la mère de Jean-Pierre, mon père a eu trois filles: Caro, épouse Bamanisa, Kathy, épouse Nzanga et Françoise qui vit en Suisse. Je suis en contact permanent avec toute la famille, sauf avec mon frère aîné Jean-Pierre. Je vis maritalement avec une Belge d’origine congolaise, Mlle Patricia de Pauw, et nous avons trois enfants. Ma fille aînée est la filleule de Mme Liliane Texeira Bemba, l’épouse de Jean-Pierre. Nous sommes donc en contact. Sauf avec mon frère. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que je serais né hors mariage! "
 
 
 

Pour être informé directement des nouveaux articles:

1. inscrire son adresse e-mail dans la colonne de gauche
2. cliquer sur le OK .
3. Suivre ensuite les instructions
4. puis confirmer le message d' abonnement gratuit