Notre " unité " avec le Rwanda

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

Le partage serait équitable ? Puisque les nouveaux riches congolais prospèrent avec des minerais bruts,
le temps serait venu d’ exporter la valeur ajoutée à Kigali, et de passer cinq millions de morts à pertes et profits?


NB. Suite de "Parce que le Congo serait enclavé, pour le Rwanda"

De Lemera à Umoja Wetu

CongoReading Colette Braeckman     Le même secret qui avait entouré en 1996 les " accords de Lemera ", qui auraient accordé des avantages territoriaux et économiques au Rwanda, entoure les "accords de Kigali" de décembre 2008. A ce propos, Vithal Kamerhe déclarait http://blogs.lesoir.be/colette-braeckman/2009/01/26/vital-kamerhe-netait-pas-au-courant/   : " Je crains que le Congo ait conclu un marché de dupes. C’est comme si nous étions ramenés aux débuts de la première guerre, en 1996, lorsqu’avaient été conclus les fameux accords de Lemera entre Laurent Désiré Kabila et ses alliés du moment, le Rwanda et l’Ouganda… A l’époque, ces deux pays voulaient intervenir militairement sur notre territoire pour neutraliser leurs opposants, mais en fait, ils voulaient accéder aux ressources du Congo et être présents dans les structures politiques congolaises. ... Et Kabila, lui, désamorce la pression qui était mise sur le Rwanda, en disant que ça va aller, qu’un accord est en vue !".
 
Dans " Introduction générale à la psycholinguistique - Editions Al-Biruni", Adnan Haddad décrit comment les mots, les vocables, les expressions et les phrases utilisées révèlent, à l' insu de la personne qui s' exprime, ou contre sa volonté, ses véritables intentions.  L' opération militaire conjointe RDC-Rwanda en 2009 a eu pour code " UMOJA WETU", en swahili, c' est-à-dire " notre unité. Mais quelle est cette " unité " rwando- congolaise? Le terme " unité " désigne un acquis, une situation figée. Même pour des mariés, on ne parle jamais de " unité ", mais de " union" conjugale. Même les Européens, après 50 ans, n' oseraient pas parler de "Unité" Européenne, mais bien de " Union" Européenne. Même l' ancienne OUA ( Organisation de l' Unité Africaine) a dû s' effacer pour le vocable approprié de "Union" Africaine. Si l' opération Umoja Wetu concernait uniquement une coopération ponctuelle entre RDC et Rwanda, elle aurait eu pour code " MAUNGANO YETU", " notre union"...    Quelle est cette " unité " rwando- congolaise? La psycholinguistique apprend que tout lapsus n' est pas nécessairement innocent.

Le plan Cohen : business rwandais et royalties congolais

2008 NYTimes     Herman J. Cohen former assistant secretary of state for Africa from 1989 to 1993. http://www.nytimes.com/2008/12/16/opinion/16cohen.html?       There is a natural economic synergy between eastern Congo and the nations of East Africa, including Rwanda, Burundi, Tanzania and Uganda. The normal flow of trade from eastern Congo is to Indian Ocean ports rather than the Atlantic Ocean, which is more than a thousand miles away. An economic common market encompassing Congo, Rwanda, Burundi, Kenya, Tanzania and Uganda, a free movement of people and trade would give Rwandan businesses continued access to Congolese minerals and forests. The products made from those raw materials would continue to be exported through Rwanda. The big change would be the payment of royalties and taxes to the Congolese government. For most Rwandan businesses, those payments would be offset by increased revenues.

AEM  
http://www.afriquechos.ch/spip.php?article3840    A. Bischoff, historien, juriste-consultant pour l’ Afrique centrale, auteur de « Congo-Kinshasa, la décennie 1997-2007 », Editions du Cygne, avril 2008, 239 p.)   " Cette conception n’est pas nouvelle, elle remonte à l’indépendance du Congo (juin 1960) que n’a pas accepté le colonisateur belge, figé dans l’idée illusoire d’une « communauté belgo-congolaise » résultant de la déclaration du gouvernement Eyskens sur le Congo approuvée par le Parlement belge, voilà 50 ans (14 janvier 1959). Accepter aujourd’hui la mise en œuvre de ce plan dit de « fin de guerre » reviendrait à reconnaître la prédominance du Rwanda sur la région et la partition du Congo. De surcroît, il affaiblirait l’économie du Congo en donnant un cadre juridique avec valeur de traité international à l’exploitation des ressources du Kivu dont l’exportation se ferait à partir de pays étrangers, au détriment des ports de Matadi et de Banana sur l’Atlantique et il renforcerait la puissance commerciale de l’Afrique orientale anglophone".

2009    La Voix de l' Amérique    Après les déclarations similaires de Sarkozy, Herman Cohen a précisé son plan:
«Je crois que le choix du mot « cogestion » ou « partage » …est mauvais.  Je n’ai pas voulu dire ça. Ca, c’est le plan Sarkozy. Mon plan  porte sur un libre échange commercial. C’est-à-dire ‘ouverture de frontière’ comme en Europe. Tout le monde a le droit de faire du business, à l’est du Congo tout comme au Rwanda.  Le gouvernement de la RDC reste souverain et touchera des revenus à partir des royalties et des impôts.  Maintenant les hommes d’affaire rwandais [exportent gratuitement] des minerais du Congo.  Moi, je veux tout simplement [que] tout le monde fasse du business ». 

Le plan Sarkozy : les richesses congolaises dans un pot commun

2009
 Le Monde
     Nicolas Sarkozy a décrit le Rwanda comme un "pays à la démographie dynamique et à la superficie petite", et la RDC comme "un pays à la superficie immense, avec une organisation étrange des richesses frontalières". " ... il faudrait  mettre en place  un dialogue non seulement conjoncturel mais structurel qui  inclurait la question du partage de l'espace et des richesses, cela avec l'exploitation en commun, par la RDC et le Rwanda, des ressources minières du Nord-Kivu, qui font l'objet de toutes les convoitises des protagonistes de la guerre". Cette piste pourrait comporter la mise en place d'une société mixte. Cela permettrait au pouvoir congolais de récupérer des revenus aujourd'hui détournés par l'exportation illégale de minerais évacués vers l'océan Indien, via le Rwanda.
 
RadioOkapi  Colette Braeckman http://blogs.lesoir.be/colette-braeckman/2009/03/24/a-kinshasa-sarkozy-devra-reparer-les-degats/    Les diplomates français considèrent l’ importance d’un « aménagement économique et social concerté et des projets fédérateurs » au moyen des instruments régionaux déjà existants: la Conférence économique des Etats des Grands Lacs (CEPGL), la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs(CIRGL), la Société internationale d’électricité des Grands Lacs, l’Institut de recherche agronomique et zootechnique ou la Banque de développement des Grands Lacs. La recherche de la paix exige de  « casser l’économie frauduleuse, au détriment du Congo, et qui consiste à exporter frauduleusement les richesses du pays, principalement le coltan ou l’or et d' installer une économie de paix par la gestion commune des ressources de la région. Ces thèses étaient défendus par les Belges et, en particulier, par Louis Michel

Africa Intelligence   Le deal secret avec Kagame sur le partage des richesses minières comporterait deux étapes. Première étape : le président Joseph Kabila laisse les troupes de son voisin Paul Kagamé - mieux organisées et équipées – venir faire le ménage chez lui contre les deux rébellions (la congo-tutsie CNDP et la rwando-hutue FDLR). Ensuite, dans le cadre d'une organisation régionale ( telle la CEPLG avec le Burundi), les richesses minières de la région sont mises dans un pot commun. Dans ce cadre, les importations illégales rwandaises de cassitérite ou de cobalt congolais dénoncées par les Nations unies seront estampillées légales ! Avec des royalties pour Kinshasa.

Que valent réellement les richesses minières du Kivu?

M. Jaber            Le Kivu était surtout connu pour son agriculture ( café, quinquina, élevages), et c' est ce qui avait justifié l' importation de la main d' oeuvre rwandaise et l' implantation des Banyarwanda. En 2000 le Kivu s' est mis, grâce aux demandes de l' électronique, au fameux Coltan dont le prix était passé de 60 à 1000 dollars le kilo. Cependant, la production copngolaise totalisait seulement 130 tonnes, valant 63 millions de dollars pour 11% du marché mondial. Après 2004, le Coltan congolais ne représentait plus que 4% du marché.  http://www.afriquespoir.com/Ae28/page5.html   



Par la suite, l' utilisation pour des raisons écologiques, de l'étain dans les circuits imprimés en lieu et place du plomb avait fait tripler les cours de l'étain, jusqu'à atteindre 9.600 dollars la tonne. Le Kivu s' est mis à la cassitérite dont le Congo aurait produit en 2004, 8.300 tonnes  ou 3% de la production mondiale, valant 46 millions de dollars américains. http://www.laconscience.com/article.php?id_article=1957    

Le lien est évident, entre exploitation minière et financement de la guerre civile et de l' insécurité au Kivu. Mais avec moins de 100 millions de dollars de revenus annuels (NB dont 2% de taxes!), les richesses minières du Kivu sont loin de constituer des enjeux géopolitiques. L' exploitation minière est artisanale, et limitée par l' absence de ressources en énergie et de voies de communication pour une exploitation réellement capitaliste et à grande échelle. Le Kivu minier actuel est bon pour la taille du Rwanda, mais pas pour les Kivutiens, ni la RDC. Le Congo exporte de la cassitérite et la valeur ajoutée de ce minerai brut, pour que le Rwanda en obtienne de l' étain. C' est cela le partage des ressources.
 
A lire : "L' alliance du sabre et de la pioche" par Guillaume Grallet sur  http://blogs.lexpress.fr/cgi-bin/mt-search.cgi?tag=etats-unis&blog_id=101&IncludeBlogs=101

 

 

Profils du couple unis, RDC - Rwanda

Courriel redondant, depuis 2005    
http://fredec-rdc.skynetblogs.be/post/5433896/comparaison-entre-le-rwanda-et-le-congo-rdc,
La population Congolaise est 7 fois plus grande que celle du Rwanda.
L'étendue du territoire Congolais est 80 fois plus vaste que celle du Rwanda.
Le Budget Congolais pour une population de 60.085.804 était de $269 millions en 2004
Le Budget Rwandais pour une population de 8.440.820 était de $354.5 millions en 2004
73% Des Congolais vivent en dessous d'un dollar par jour
51% Des Rwandais vivent en dessous d'un dollar par jour
Le salaire mensuel de Joseph Kabila est de $250.000
Le salaire mensuel de Paul Kagame est de $3700

 

CIA The World Factbook    
Natural resources: 
DRC    :    cobalt, copper, niobium, tantalum, petroleum, industrial and gem diamonds, gold, silver, zinc, manganese, tin, uranium, coal, hydropower, timber  RWA    :    gold, cassiterite (tin ore), wolframite (tungsten ore), methane, hydropower, arable land
Population    DRC    68,692,542         RWA    10,473,282
Life expectancy at birth:    DRC    54.36 years    RWA    50.52 years 
GDP - per capita (PPP):    DRC    us$300      RWA    us$900

CIA- DRC   
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/cg.html     
CIA-RWA   
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/rw.html