De Lubum à Sintra

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

 Certaines oeuvres hâtives des nouveaux riches s' écroulent,
des richesses anciennes s' éparpillent ou finissent au musée

Le scanner: il faut savoir autant marcher que courir

Nyota TV Marthe Bosuandole  S. Ikeya   Lubumbashi a son premier scanner médical. C' est l’aboutissement d’un projet mené depuis dix ans par le docteur Victor Makwenge Kaput, administrateur de la polyclinique Galien. Makwenge a été longtemps directeur médical de Gécamines et ministre de la santé du gouvernement Gizenga. De marque Toshiba, l' appareil est configuré pour que les protocoles soient établis par des spécialistes, via Internet, à Kinshasa et à Bruxelles. Une belle réalisation en plein marasme de soins de santé primaires." Les katangais peuvent dormir tranquille car le scanner est arrivé! mais avant de courir, il faudrait peut-être apprendre à marcher".

Après Kin, un effondrement aussi à Lubumbashi

 

 
RadioOkapi    Un immeuble en construction s’est écroulé à Kinshasa. Bilan : trois personnes ensevelies dans les décombres. L' accident proviendrai par manque de relevé topographique et d' un mauvais dosage des matériaux de construction. Aucun expert n’a été consulté pour construire sur un sol marécageux pour le compte d' un général de l' armée, nouveau riche, qui y aurait dépensé plus d' un million de dollars.

Pendant ce temps, à Lubumbashi, un building est en construction sur l' ancienne boucherie Elakat, sans nouvelles fondations et avec du sable et du gravier non lavé. Les colonnes de soutènement qui ne sont ni verticales, ni alignées... En face, la Poste centrale est squattée par des Chinois. A l’intérieur, plusieurs vendeurs des appareils cellulaires et autres accessoires, étalent leurs produits. D’après l’OCPT, la location de ce grand bâtiment permet à son office d’avoir une source de revenus. Grâce à cette location, chaque agent touche son salaire mensuel...


Le Nyirangongo progresserait une éruption "2009" ...

http://volcanism.wordpress.com/2009/05/05/hot-spots-at-nyiragongo/

This satellite-detected thermal anomalies on the Nyiragongo volcano are centered over the main crater and extend up to 3km along the eastern and western slopes. These thermal anomalies are likely to represent active fires and/or volcanic material on the surface of the volcano, and have been identified on six separate days over the time period 10 April - 4 May 2009. The satellite image shows [a] volcanic eruption in progress, with a primary westerly outflow direction.

AP    "The eruption could be tomorrow, or the day after - or at any other time," said Dieudonne Wafula, the head of Goma's Volcanological Observatory. The Nyiragongo crater is only 11 miles (18 kilometers) north of Lake Kivu, and 1.3 million people are threatened including the residents of Goma, the villages surrounding it and the inhabitants of Gisenyi, located across the Rwandan border. Nyiragongo is listed as one of the eight most dangerous volcanoes in the world and its lava can flow at up to 24 miles (40 kilometers) per hour, according to Wafula.


Le Congo n' existerait pas?

CongoForum    Certains théoriciens ont Jeffrey Herbst et Greg Mills pensent que le Congo n’existe pas et qu’il est inconcevable de mourir pour le Congo: " cela semblerait irréel. La population est répartie sur une petite portion du territoire ( 10 %) et le reste est considéré comme une jungle, rendant inefficients le droit et l’ordre et même la construction d’une infrastructure basique. Le pays n’existe pas à cause du monopole du gouvernement pour la violence, c’est une “communauté politique imaginée” suivant la formulation de l’anthropologiste Benedict Anderson.  Pour eux, « la seule façon d’aider le Congo est d’arrêter de prétendre qu’il existe » Dans Foreign Policy  http://www.foreignpolicy.com/story/cms.php?story 

Mais Delphine Schrank a répliqué, toujours sur Foreign Policy
http://www.foreignpolicy.com/story/cms.php?story  Elle affirme le contraire. Elle conclut. " Considérez le cas de M. Victor Ngezayo, un semi congolais Tutsi, en partie un homme d’affaires russe qui fut un jour décrit par un journaliste US comme le prochain Rockefeller. Il a passé 30 ans à construire un empire de plantations de café et de haricots, des affaires minières et d’ hôtels de luxe. Ces fortunes se sont écroulées les 15 dernières années suite à des saisies gouvernementales et à des conflits dans le pays. Les rebelles et les militaires renégats ont saisi ses plantations. Je lui ai demandé pourquoi il ne déplace pas ses opérations financières restantes dans le Rwanda, beaucoup plus efficient économiquement. Il me regarda gentiment avec un triste sourire, et il dit tout simplement ‘ je suis congolais comment puis je partir ?" Pour Schrank, " le Congo existe parce que 68 millions de Congolais croient qu’ils appartiennent à ce pays".
Mais le frère de Victor, Albert Ngezayo a quitté le pays, assassiné en 2008, comme une réfutation de la thèse courageuse de Schrank.      


                                                                                    Albert Ngezayo, assasiné à Goma  >>>>>>>


A gouvernement inexistant, il y a Mark Pieth


Les autorités suisses bloquent depuis 1997 ce qui reste des avoirs " visibles" placés dans la Confédération par Mobutu, estimés à quelque 5,2 millions d’euros.  Suite aux défaillance de l' Etat congolais, elles avaient décidé deux ultimes prolongations au 28 février et au 30 avril 2009. A cette dernière échéance, Mark Pieth, Professeur de droit pénal à l'Université de Bâle, a demandé et obtenu en son nom personnel la prorogation de la saisie des fonds jusqu' au 31 octobre. "  Le manque de coopération du gouvernement congolais, dont fait partie l'un des fils Mobutu Sese Seko, est une partie du problème. Les autorités suisses ont cependant la compétence de libérer les fonds au profit, non des héritiers mais, par exemple, de la population souffrant de la guerre civile dans certaines régions du Congo". Mark Pieth a été président du groupe de travail de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la corruption, et membre de la commission d' enquête « Pétrole contre nourriture » sur la corruption au sein de l' ONU. Il a un site sur http://www.pieth.ch/

" Votre président déclare-t-il et paye-t-il ses impôts ?"

Alain Mabanckou est lauréat du prix littéraire Renaudot 2006 pour " Mémoires de Porc Epic. " Tous les américains ont pu lire la feuille de déclaration des revenus de la famille Obama
http://media.mcclatchydc.com/smedia/2009/04/15/17/Talev-2009-Obama-1040.source.prod. Mais quel africain en effet a déjà « vu de ses propres yeux » la déclaration d’impôts de son président ? Mystère… Payent-ils vraiment les impôts, nos présidents des tropiques ? Si oui - parce qu’il faut en tout temps accorder le bénéfice de la bonne foi - comment alors se calculerait leur assiette d’imposition si leur fortune personnelle correspond au centime près à la richesse entière de leur pays ? Payer les impôts signifie déclarer ce qu’on a. Or depuis « les soleils des indépendances » le dirigeant politique africain pratique l’opacité absolue des revenus. Les taxes et autres contributions payées par les populations viennent gonfler une « caisse noire » dans laquelle les ministres et le président puisent sans vergogne. Au fond, il ne s’agit plus de rechercher qui est « démocrate » ou dictateur en Afrique. La ligne de démarcation est désormais la suivante : le démocrate paye ses impôts et rend public sa déclaration ; le dictateur – et donc le détourneur de fonds publics – ne déclare jamais ses revenus. "
 
La Cour du Premier

http://lejaloncongolais.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/04/15/le-cabinet-du-premier-ministre-congolais.html
 

Le cabinet du premier ministre Muzito compte 409 membres dont 17 conseillers principaux, 58 conseillers, 34 chargés d' études, 8 gardes rapprochées non policières, 32 gardes "statiques", 46 opérateurs de saisie, 11 protocoles, 21 chauffeurs et 55 agents pour la résidence ( NB 14 jardiniers, 3 garçons de chambre et 3 filles de chambre).

LePalmareCongoIndépendant  SOSkinshasa   Adolphe Muzito a été l' unique député du PALU (Parti lumumbiste Unifié) à l’Assemblée nationale de la Transition. Neveu de Gizenga, il a été son ministre du budget avant de lui succéder comme premier ministre. Son nom a été cité comme l' un des signataires du contrat d’assistance à l' Ofida par la «firme» américaine «Customs and Tax Consultancy» (CTC). Pour l’anecdote, la CTC avait été créé à la veille de la signature de cette convention. André Nzita, secrétaire général du ministre du Budget Muzito, a été arrêté pour détournement de fonds et de malversations financières.
 
Le crash de Mobutu au Portugal

Un des fleurons de la fortune de Mobutu est un Boeing 707-382B. Cet appareil est maintenant exposé au Musée de l’Air des Forces Aériennes Portugaises à Sintra, qui en a acquis le cockpit et un des réacteurs. L' avion avait été abandonné pendant 15 ans à l' Aéroport de Lisbonne, avec une accumulation de frais de stationnement de 800 mille euros dont environ 40 mille ont été rapportés par la casse des soixante-dix tonnes de ferraille. L' avion avait appartenu à la TAP et , en 1981,  il fut transformé en une version présidentielle, avec une suite, un bureau et un salon de séjour. Dix ans après, le B707 était revenu à Lisbonne pour entretien, mais un ce fut un voyage sans retour.  

Voir Jetphotos
http://jetphotos.net/showphotos.php?regsearch=9T-MSS&view=true