Voici comment on fait pour 25 millions de dolls

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

IMG00436-20111115-1210.jpg ( suite) Pas de flamboyance. Les faits et les images parlent de l' incroyable acquisition du nouveau poste frontalier de Kasumbalesa. On a voulu faire pareil qju' en Zambie: même design, même coût annoncé de 25 millions de dollars américains, mêmes investisseurs et opérateurs israéliens. Le hic est que la dépense n' était pas prévue et elle n' a été autorisée par aucun budget. Ce n' était même pas une charge ni un profit pour la province qui paie. Il n' y a pas eu d' appel d' offres. Pas de bureau d' études. Tout a été décidé par un individu.

 

L' aboutissement d' une telle réalisation glorifie:

 

Le pouvoir et les errements personnels.

 

L' absence de l' Etat.

 

L' échec des institutions.

 

Et les intérêts de qui? 

 

Kasumbalesa-fondations.jpg

 

    Kasumbalesa-fondations-2.jpg

Voici comment se prépare un chantier anoncé pour un coût de 25 millions de dollars.

 

Les fondations sont en parpaings ( blocs ciment)

 

Les maçons sont coincés dans le fossé étroit. 

 

Les blocs servent également pour les murs d' élévation.

 

A-t-on le sens des coûts?

 

De la valeur de l' argent?

 

Et c' est de l' agent public!

 

 

 

Kasumbalesa construction

 

 

La bâtisse est en poutrelles métalliques avec des cloisons en blocs ciments. Après 6 mois de travaux, cela vaudrait 25 millions. A l' arrivée, une surprise: le bâtiment n' est pas le même qu' en Zambie. Le coût à ce stade est passé de 25 à 15 millions de dollars. Sans aucune explication.

 

Personne n' est au courant. Mais cela ne concerne pas personne.

 

(A suivre)