Rouge comme le flamboyant, mais de colère!

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

 

Flamboyants( suite). Comme la colère, les flamboyants sont rouges. " Ceux qui nous gouvernent pensent être de droit divin, et il agissent comme tel. Ils pensent tout savoir mieux que personne. Ils ont tout compris, font tout à la perfection et refusent donc toute critique, tout débat contradictoire public, tout contrôle, toute remise en question" ( Gilbert Kiakwama Kia Kiziki, député national) .

 

 

Les maladies de Kasumbalesa

 

Le goulot d’ étranglement au poste frontalier de Kasumbalesa était inévitable. A commencer par les horaires de travail qui n’ avaient jamais été harmonisés de part et d’ autre de la frontière. Les Zambiens travaillent 24 heures sur 24, et les congolais seulement 8 heures théoriques, et en s’amenant de Lubumbashi où ils vivent habituellement. Ainsi, en cas d’ affluence, la RDC ne traitait que le tiers du trafic réel! Et, en un mois, on faisait passer dix jours de convois.

 

La permanence du bouchon a fini par faire camper les gens, peuplant une cité de gens stressés, d’ aventuriers, de trafiquants et le taux de séropositivité HIV le plus élevé du pays.

 

RadioOkapi    Premiers à réagir, les Douanes ( Ofida - DGDA) ont investi près de 6 millions de dollars avec l’ aide de l’ Agence française de développement pour aménager le site “Whisky” équipé de “ deux grands entrepôts pour l’importation et l’exportation des marchandises, séparés par des bureaux administratifs. Aux alentours, des parkings pour les gros camions, les véhicules importés et une aire pour les containers. Le site devait être équipé d’ un système sophistiqué de caméras pour surveiller à partir d’ une salle de contrôle tout mouvement de véhicules au niveau de la frontière et dans les environs”.
 
Tous les concepts israéliens étaient connus et installés
OCC kasumbalesa 2Le 4 mars 2011, le gouverneur de province est ébahi par les concepts “israéliens” ntallés au poste frontalier zambien de Chililabombwe : vidéo- suurveillance, 
entreposages et parking. Tout cela existait déjà au Congo. Le plus important, à savoir le “guichet unique” pour regrouper les données des services impliquées dans les formalités d’ entrée et de sortie avait également été décidé par Kinshasa.
 
Pour cette raison, l’Office congolais de contrôle (OCC) a construit près du site Whisky, un immeuble d’exploitation pour “mieux maîtriser les flux des marchandises à l’entrée comme à la sortie et maximiser les recettes”.
Le 10 mai 2010, le ministre national des finances Matata Ponyo inaugure le guichet unique installé dans les nouveaux locaux des Douanes à Whisky. La cérémonie a eu lieu en présence du gouverneur de province.
 
En octobre 2011, le guichet unique "version congolaise" aurait fait passer les recettes douanières de 3 à 35 millions de dollars US par mois. Tout est automatisé, les clients établissent leurs propres déclarations en dehors des pressions et sollicitations et racasseries des douaniers. 
     
Un coup de coeur et huit “mais”
NyotaTv    Le  jour-même de l’ inauguration du nouveau poste frontalier zambien, le gouverneur de province s‘ est senti “touché dans son amour pour son pays et sa province'”. Il décide de s’ inspirer de la merveille zambienne pour faire construire un poste du même genre côté congolais!”
Mais Nr 1 : un poste frontalier ne relève pas de la province, mais de Kinshasa. Comment une province décide à la place de Kinshasa, s' engage dans des contrats et des dépenses à la place de la capitale?      
Mais Nr 2 : comment engager des dépenses à la place de Kinshasa lorsqu' on fustige la capitale de ne pas "rétrocéder" les 40% des recettes et de ne pas financer suffisamment la province?
Mais Nr 2 : un poste frontalier est une infrastructure technique et pas administrative; Les services qui y opèrent sont indépendants et ils doivent être consultés et pas simplement hébergés et parqués.  
Mais Nr 4 : que deviennent tous les investissements des Douanes et de l' OCC? Il fallait un bilan sur les investissements déjà réalisés ou projetés et les échecs opérationnels
Mais Nr 6 : sur le plan constitutionnel, l’ institution de décision n’ est pas le gouverneur, mais le “gouvernement provincial”.
Mais Nr 7 : le gouvernement provincial agit dans un cadre budgétaire et politique autorisés par l’ assemblée provinciale. Les "coups de coeur", ça n' existe pas pour un Etat.
Mais Nr 8 : la province a d' autres charges, problèmes et priorités.
 
 
C' est quoi ...  Kinshasa?
      Chililabombwe-Google.jpg9 mars 2011 Le Potentiel Stephane Etinga    Le Premier ministre, Adolphe Muzito, se rend à Kasumbalesa. Il donne des instructions pour résoudre l’ engorgement de la zone frontalière où plus d'un millier de véhicules de grand tonnage sont bloqués, aussi bien pour l'entrée que pour la sortie. Le Premier ministre suggère de créer cinq voies pour l'évacuation des véhicules ainsi que le renforcement des effectifs pour opérer 24 heures sur 24.
15 mars 2011    Le Gouverneur de province reçoit l’entrepreneur qui a construit le nouveau poste frontalier zambien.
C’ est un “ homme averti, qui connaît la léthargie de l’ administration congolaise. Il a pris la courageuse décision de construire un poste frontalier similaire , identique par sa conception et par la technologie utilisée. Le projet est totalement pris en charge par le gouvernement provincial du Katanga , alors que le poste zambien avait été financé par une banque sud africaine. A cause de ce financement extérieur, le poste sera géré par des étrangers pendant 20 ans. Coup de chapeau au visionnaire, et à l’ homme pragmatique dont les mesures portent des fruits”.http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=1429244&page=3
Avril 2011 NyotaTv  Les travaux commandés par le gouverneur commencent. Au cours de multiples descentes sur place, la, presse rapporte le même coût de 25 millions de dollars US et le même design qu' en Zambie.
( A suivre)