Quand tout le monde en a, y' en a pas pour tout le monde

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

L’ avantage d’ un mois d’ attentats à la vérité, au bon sens et à la dignité est de pouvoir s’ arrêter pour redécouvrir et repenser des choses simples!

 

 

6 septembre 2010  Katanga.cd   Ce n’est pas la première fois que Moïse Katumbi Chapwe se prive de son repos dominical pour inspecter les chantiers. Il  a récidivé en visitant les travaux d’asphaltage de l’avenue Kashobwe.  Il avait dans sa suite, madame son épouse.

 

Av-Kashobwe-2010-2011.jpg

 

Panneau6 septembre 2011  Les travaux avaient été réalisés dans la précipitation. Les bouches d’ égoûts avaient été ensevelies sous l’ asphalte, puis déterrées.  Elles n’ ont pas résisté à la circulation et ne sont plus que des trous béants. Et pour signaler les obstacles et dangers aux automobilistes, on les a remplis de bouquets de longs bambous. 

 

Et sans prendre de décision, on a décidé de modifier le code de la route. Il y a des panneaux dédiés, et même, chaque automobiliste est obligé d' avoir "deux" riangles de signalisation. Mais il  n' y en a pas pour tout le monde.