Qu' est-ce qui reste de public?

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

  

L’ avantage d’ un mois d’ attentats à la vérité, au bon sens et à la dignité est de pouvoir s’ arrêter pour redécouvrir et repenser des choses simples... 

 

Canal-exproprie-bis.jpg

 

La  RDC comptera trois fois plus de population en 2050.  Cela se prépare depuis avant hier... Mais une législature d’ élus démocratiques aura suffi pour que la ville de Lubumbashi perde son canal construit en 1910.  Depuis, le cours d' eau est asséché, oublié. Voilà comment on décide de modifier l’ écosystème d’ une cité, sans même prendre une décision! Parce qu' on navigue à vue, à l' heure du GPS et de Galileo!

  

Canal-exproprie.jpg

 

L’ ilôt entre la rivière Lubumbashi et le canal est une zone verte. Mais elle a été lotie, distribuée et occupée. C’ est des propriétés privées.  Une interdiction de passer. Une barrière de tôles. Et derrière l’ enclos, des travaux de construction. Un particulier s’ est approprié les berges de la rivière et les cascades de la rivière. Comme si cela avait appartenu à son grand père ou, même, pourrait s' acheter .
 
Qu' est-ce qui restera de public?
 
A RELIRE: E'ville-Lubum : un cours d' eau disparaît