Machiavel est mort!

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

 

Personne ne peut ignorer la révolution arabe. Elle a même touché le gouvernement français obligé d’ être remanié. La vague déferlera-t-elle sur le Congo? Ce qui est sûr, Machiavel est mort!
  
Certains se sont amusés
 
En 2011, le terme “dégage” entrera dans les dictionnaires de toutes les langues du monde. Cela avait commencé par “ Ben Ali DEGAGE”. Et les foules arabes ont repris le " DEGAGE", sans même savoir que c’ était du français... Des congolais francophones, aussi... Mais pour s' amuser ... 

 

Kabila-degage1.jpg

 

 

La fausse question: il ne s’ agit pas de violence
 
La question que tout le monde se pose: “est-ce que cela va se produire au Congo”?  Est une fausse question. ll ne s’agit pas de violence ni de coup d’ Etat.
 
Les réponses que c’ est pour les “arabes” et les “musulmans”, ou que c’ est un complot “sioniste”, de la “CIA”. EtC. Sont inexactes. 
  
La question et la réponse sont que pour la première fois, les concepts de démocratie, de liberté et de dignité se réclament en dehors de la vieille Europe et de l’ Amérique du Nord. On assurait que les peuples arabes et ceux d’ Afrique n’ étaient pas mûrs pour la démocratie. On parlait du modèle démocratique à l’ occidentale, mais on avait oublié les fondamentaux de toute démocratie: l' homme, sa dignité et son droit de dire Y EN A MARRE!
 
Cette vague-là est universelle. Même Machiavel n’excuse plus de prendre les gens pour des cons, ou moutons qu’ on peut berner, un temps, tout le temps. 
 
Un test pour pys d' Afrique en quatre questions
 
Y' aurait-il comme en Tunisie, Egypte, Lybie, etc
 
-    une clique au pouvoir qui s’ est enrichie scandaleusement?
 
-    un chômage de jeunes qui ne savent que faire de leurs diplômes?
 
-    un blocage du jeu démocratique?
 
-    des esprits non apaisés? 

Une nouvelle décolonisation

 

Pierre D.    Et dire que tout ce chamboulement est parti de l'immolation par le feu, le 17 décembre, d'un marchand de quatre saisons de 26 ans, dans un bled au fin fond de la Tunisie. Mohamed Bouazizi n'avait pas supporté de s'être fait gifler par une policière, à la suite de sa protestation contre la saisie de sa charrette à bras lui servant d’étal ambulant.

 

Qui pouvait croire qu'un « marchand ambulant de quatre saisons » allait faire tomber en quelques semaines la dictature tunisienne, le pharaon égyptien et le fou de Tripoli sans compter les vagues qui secouent actuellement l'ensemble des dictatures du Moyen-Orient ? 

 

Derrière ce tsunami, il n'y a aucun philosophe porteur de lumière et autres démagogues, mais une masse de jeunes « sans espoir » interconnectés  au travers des nouveaux réseaux sociaux ! 

 

Nous assistons vraisemblablement aux prémices d'une vague de « décolonisation mentale » comparable à celle des Indépendances des années 55-65.

 

Son onde de choc n'a pas encore terminé son parcours.