Les menteurs eux-mêmes sont trompés

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

Les élections sont un leurre de la démocratie. Adolf Hitler avait été élu démocratiquement.
On connaît la suite
Les électeurs ne sont pas non plus des échantillons de l’ intelligence.
Tout le monde a retenu le souffle pour la proclamation du résultat des présidentielles, pour le départage de 11 candidats qui ferait dix mécontents.
On a oublié le départage des 18.864 candidats à la députation pour 500 sièges, ce qui fera 18.364 frustrés.
On craint la bagarre ou même la guerre civile parce qu’ on imagine l’ importance d’ un président de la République-tout-puissant à la Mobutu et aux Kabila d’ avant 2006.
On oublie que la fonction est devenue symbolique.    
L’ homme fort du régime constitutionnel est le chef de gouvernement, le premier ministre, à la Lumumba.
On a recherché et exprimé qu’ il ne faudrait plus jamais de Mobutu, et pour cela, qu’ il fallait un gouvernement du peuple issu des élus du peuple.
Un premier ministre qui rend compte de ce qu’ il fait et qu’ on peut démettre.
La pratique du pouvoir ces cinq dernières années ne correspond pas à ce qu' en disent les textes.
Le Chef de l’ Etat ne gouverne pas. Le candidat qui promet des réalisations alors qu’ il n’ a pas le pouvoir budgétaire est un menteur.  
Si veillée d armes il devrait y avoir, cela aurait dû être pour les 500 députés qui investiront le Premier Ministre, en approuveront et en vérifieront le programme de gouvernement.
Cette sauce à laquelle le peuple sera mangé..
Les peuples ont souvent eu tort.
On ment souvent au peuple.
La perversion de la démocratie fait que tout un peuple est trompé, et que les menteurs eux-mêmes sont trompés.