Les élections ne créent pas une vraie démocratie à elles seules

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

 

La démocratie, c' est après les élections

 

L’ idée ancienne est que gagner les élections, c’ est gagner “proprement” le pouvoir. Les USA ne respectent que des dirigeants élus. On concluait que la démocratie, c’ étaient des élections et de la légitimité. Mais les choses ne sont plus aussi simples.

 

On doit se rappeler que Hitler avait été élu démocratiquement; cela n’ a pas empêché un régime dictatorial, des dérives du pouvoir, les plus grandes horreurs.

 

Barack Obama avait devancé le printemps arabe de 2011 en disant ceci, dans son discours à l’ Université du Caire en 2009: « J' ai la ferme conviction que tous les peuples aspirent à certaines choses : la possibilité de s'exprimer et d'avoir une voix dans la façon dont ils sont gouvernés ; la confiance en l'État de droit et l'application équitable de la justice ; un gouvernement qui est transparent et qui ne vole pas ce qui appartient à son peuple ; ... Sans ces ingrédients, les élections ne créent pas une vraie démocratie à elles seules ».

 

 

On peut faire autrement et plus efficacement

 

Le système de vote congolais est compliqué, coûteux, et ingérable. D’ autres pays font plus intelligemment et même plus simples.

 

Bresil-Urna_eletronica.jpeg

 

 

Le Brésil organise depuis 1996 des votes électroniques. Les candidats sont identifiés par un numéro et une photographie. Les urnes électroniques donnent les résultats en moins de 24 heures. Depuis 2008, les électeurs Brésiliens sont identifiés directement par leurs empreintes digitales. L’ Inde a aussi adopté le vote électronique.

 

 

Gambia voting-drums

 

En novembre 2011, la Gambie a installé une urne par candidat à la présidence, et chaque électeur a reçu une bille à glisser dedans.