Le 116è de CongoReading: l' Erreur de Sarko

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

C' est facile à imaginer une greffe d' organes qui a réussi,
mais sur des organismes bien différents...

L' erreur de Sarko

Janvier 2009
Le Monde     Nicolas Sarkozy décrit le Rwanda comme un "pays à la démographie dynamique et à la superficie petite", et la RDC comme "un pays à la superficie immense, avec une organisation étrange des richesses frontalières". " ... Il faudrait  mettre en place ... la question du partage de l'espace et des richesses, cela avec l'exploitation en commun, par la RDC et le Rwanda, des ressources minières du Nord-Kivu, qui font l'objet de toutes les convoitises des protagonistes de la guerre". Joseph Kabila a marqué de "l'intérêt" pour ces propositions de Nicolas Sarkozy.
 
RadioOkapi  Colette Braeckman http://blogs.lesoir.be/colette-braeckman/2009/03/24/a-kinshasa-sarkozy-devra-reparer-les-degats/    Les diplomates français considèrent l’ importance d’un « aménagement économique et social concerté et des projets fédérateurs » au moyen des instruments régionaux déjà existants: la Conférence économique des Etats des Grands Lacs (CEPGL), la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs(CIRGL), la Société internationale d’électricité des Grands Lacs, l’Institut de recherche agronomique et zootechnique ou la Banque de développement des Grands Lacs. La recherche de la paix exige de  « casser l’économie frauduleuse, au détriment du Congo, et qui consiste à exporter frauduleusement les richesses du pays, principalement le coltan ou l’or et d' installer une économie de paix par la gestion commune des ressources de la région. Ces thèses étaient défendus par les Belges.

La Voix de l' Amérique    Pour Herman Cohen, ancien secrétaire d'Etat pour l' Afrique de 1989 à 1993,  « les termes « cogestion » ou « partage »  de Sarkozy sont mauvais.  Mon plan  porte sur un libre échange commercial et l' ouverture de frontières. Tout le monde a le droit de faire du business, à l’est du Congo tout comme au Rwanda.  Moi, je veux tout simplement [que] tout le monde fasse du business ».
 
02.03.2010    Pour l’ambassadeur de la France en RDC, Pierre Jacquemot, " si on intensifie la collaboration des trois pays membres de la CEPGL (Communauté économique des pays des Grands Lacs), c' est renforcer la paix" ... la sécurité, assurer la protection des populations mais en même temps donner de l’espoir à cette population en lui apportant des meilleurs services en matière de santé et d’éducation.


 

La RDC et le Rwanda ne sont pas la France et l' Allemagne. L' erreur est de simplifier les problèmes des Grands Lacs pour y greffer la recette de la réconciliation et de la prospérité en Europe. En effet, " la rivalité franco-allemande qui avait fait des millions de victimes, a été résolue grâce à l' accès équitable au charbon, à l' acier et à l' énergie nucléaire, et à la répartition de ces productions" ( José Ignacio Torreblanca - El Pais).

Est-ce que le partage de la cassitérite et du coltan va ramener la paix et développer Rwanda, Burundi et RDC?

La France et l' Allemagne étaient comparables en superficie et en nombre de populations. Mais les Grands Lacs ne font pas la RDC et n' en sont pas le coeur. La guerre et la paix sont localisés, en périphérie.

 

Pour la RDC, on n' a pas encore imaginé l' amputation propre des Kivus pour que la gangrène ne s' étende pas à la côte Atlantique, au Zambèze et à l' Oubangui.

 

Pour le Rwanda et le Burundi, on n' a pas encore inventé l' alternative à la démocratie classique de "un homme une voix",  pour assurer le respect des droits d' une minorité ethnique marquée par un passé de prédominance sur la majorité.

 

 
A Lire:  "Notre unité avec le Rwanda    http://congograndbeauetrichepays.over-blog.com/article-31769685.html

            " Parce que le Congo serait enclavé"    http://congograndbeauetrichepays.over-blog.com/article-31703680.html