En recevant des dons profanes, on profane les dons de Dieu

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

L’ avantage d’ un mois d’ attentats à la vérité, au bon sens et à la dignité est de pouvoir s’ arrêter pour redécouvrir et repenser des choses simples!

 

 

Septembre 2011 Afin de faciliter “ la mobilité des futurs prêtres”, le recteur du grand séminaire Albert Numbi Twite a “mendié” un bus d'une soixantaine de places assises, don personnel du Gouverneur de Province Moise Katumbi Chapwe. Un de plus, en faveur de l'archevêché de Lubumbashi.

 
Octobre 2011 Le grand séminaire ayant gagné en visibilité, un journaliste enquête sur “la mobilité personnelle” du recteur. Crime qui fait arrêter tapageusement le journaliste. Le Monde entier réclame sa libération. Et l’ affaire s’ ébruite. Et sans qu’ un article ait été écrit, on apprend que le recteur aurait une “affaire” avec une jeune femme.

 

 

Moralité 1: le célibat des prêtres catholiques ne fait pas bon ménage avec l’ argent.
 
Moralité 2: Twite ne devrait pas tweeter !

 

 

 Don-Bosco-200.jpgLe commerce et l’ affairisme sont triomphants, omniprésents. L’ Eglise catholique dont les activités économiques étaient plus discrètes, descend aussi dans la rue. Mais elle oublie qu’ elle a une âme, un message.

 

Don Bosco est un saint homme, patron des jeunes. Son nom accompagne un message social ou spirituel. Pas pour vendre du carburant! A Lubumbashi, Don Bosco est devenu une simple enseigne de commerce comme Shell, BP, Fina, etc

 

 

 

 Don-Bosco-300.jpg