Asia Bibi Congo

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

Dans le Magazine Afric’hebdo de la RTBF, le Père Eric, un salésien qui s'occupe des enfants des rues de Lubumbashi depuis 40 ans, s' est opposé à la politique du gouverneur de province en la matière. Il a de la chance, car les contradicteurs ont droit au lynchage! On ne blasphème pas dieu!
 
Le blasphème
Le culte de la personnalité incessant et outrancier, la pensée unique, provocatrice et déterminée à enterrer les libertés et la démocratie sous des plébiscites univoques età 100%, finissent par transformer les doux béni-oui-oui et les adorateurs béats en violents cyclones. Qui sème le vent récolte la tempête. Ces gens à qui on n’offre à voir et à entendre que la parole consacrée, ceux à la place desquels on réfléchit et décide, ils n’ ont d’ oreilles que pour “ la voix de son maître”. Pour eux, tout propos dissonant est affront, injure et insulte, et blasphème! Ils affluent en milices de djihadistes pour engager la guerre sainte et réparer l’ outrage fait à leur dieu.
Au Congo aussi, après que les musulmans du Pakistan ont condamné à mort Asia Bibi...

 

Asia Bibi01.11.2011 Le Monde  Chrétienne du Pendjab, Asia Bibi, ouvrière agricole, ramassait des baies rouges, des falsas, le 14 juin 2009 dans le village d'Ittan Wali, lorsqu'elle commit l'irréparable aux yeux de ses voisines : boire de l'eau dans un puits supposé réservé aux musulmans. Parce qu'elle a répondu aux femmes qui l'accusaient d'avoir sali l'eau, Asia Bibi a été accusée de "blasphème", un acte passible de la peine de mort au Pakistan. Aussitôt jetée en prison, Asia Bibi a été jugée en novembre 2010 et condamnée à la peine capitale par pendaison

 

 

 Le Potentiel du fascisme

 

ACP Près d’un millier de jeunes gens ont protesté contre les propos jugés outrageants tenus, dans une interview télévisée, à l'égard de M. Moise Katumbi Chapwe, gouverneur du Katanga, par M. Jean Claude Muyambo Kyassa. Celui-ci avait critiqué sévèrement la gestion des ressources de la province par le gouverneur qu' il accuse de faire croire à la population qu'il fait exécuter les travaux avec ses moyens financiers personnels, alors que c’ est avec le financement du gouvernement ...

Le Potentiel Dans une partie d’exhibitionnisme outrancier, Jean-Claude Muyambo a laissé entendre, entre autres, que la popularité de Moïse Katumbi serait due à la corruption de la population. Mais ... dans chaque pays ou société, il existe des monuments, en termes de personnalités, auxquels on ne peut pas s’attaquer en toute impunité. Jean-Claude Muyambo a osé bousculer l’ordre social établi.

Une tragédie est en train de s’ écrire en direct
 
Acte I     Au lendemain du Nouvel An, 500 habitations sont démolies par l’ autorité, à Lubumbashi. des familles en désespoir et à la belle étoile. On applaudie l' avancement des "5 chantiers".  
 
unilu janvier   Radio Okapi
 
Acte II    Quelqu'un plaide la cause des victimes. Manifestation de soutien à l’ autorité et d’ hostilité à l’ “avocat des diables”. On annonce: “si vous continuez, on viendra démolir chez vous!”
 
Acte III   Fin janvier, les victimes des démolitions saisissent le tribunal. Le Procureur Général interdit la tenue du procès. L' ordre établi est sauf. 
 
Acte IV  Des élèves saccagent une habitation empiétant sur le terrain de leur école. On se fait justice. En avril, des étudiants de l' université se chargent de poursuivre l' oeuvre de démolition que l' autorité n' avait pas achevée en janvier. On éduque la jeunesse; elle se prend en charge.
 
Unilu avril    Radio Okapi
Acte V  rédigé les 14 et 15 juin 2011

Moïse Katumbi intercepte une copie du projet de film de Thierry Michel où Muyambo critique sa gestion de la province. Il décide de le faire diffuser sur la plupart des chaines du Katanga. Il provoque l' ire de ses adorateurs. En ce début de la saison froide, il  a eu la bienveilance de chauffer les ouailles. La main de dieu sait armer Satan qui a mis le feu aux poudres. http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=111555&id_edition=8049

  
Acte VI  ???
 
Acte VII  ???
 

Ratzinger n’ aime pas ça!

 

La réussite katangaise repose sur un renouveau messianique. Les quarante six années de souffrances et d’errements ressembleraient aux années bibliques de la traversée du désert. Enfin le peuple élu serait arrivé en Terre Promise, là où "coule le lait et le miel"! sous la conduite de dirigeants providentiels.

 

Il faut le dire : on n’ a jamais développé un pays avec des dons d’argent et de biens matériels. Cela ne s' est jamais produit depuis que l' Homme est sur Terre!

 

Dans son livre, « Jésus de Nazareth T1 » Joseph Ratzinger ( Nb le pape Benoït XVI) s' interroge sur la foi en Dieu, comme rédempteur des hommes. Pourtant Dieu n' a jamais résolu les problèmes des hommes; il n’ a même pas arrêté la faim dans le monde! Et Joseph Ratzinger de mettre en garde contre " une divinisation fallacieuse du pouvoir et du bien être, de garantir tout à tous, en vertu du pouvoir et de l’ économie. Une telle divinisation vient de Satan… Car « seul Dieu tu adoreras».

 

A lire : Pâques et messies katangais

http://congograndbeauetrichepays.over-blog.com/article-30137801.html