Qui enrichit Tenke Fungurume?

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

L' Aloe Vera?


Le Potentiel (Kinshasa) R.s.k    L' Aloé Vera est une plante vivace, sans tige. Il existe plus de 300 espèces d'aloès répertoriées de par le monde. C'est une plante des pays chauds. On la trouve à l'état naturel dans la plupart des régions tropicales ou subtropicales. Les vertus médicinales de l'aloès sont connues depuis toujours par des peuples très différents, appartenant à toutes les civilisations de la terre. Sa pulpe claire qui ressemble à du gel a des actions curatives aussi bien en usage interne qu' externe. Son jus représente un complément alimentaire idéal comprenant les vitamines :A, B1, B2, B3, B6, B12, C, E et des minéraux tels le calcium, chrome, cuivre, fer, magnésium, manganèse, zinc, potassium, phosphore, sodium. La même plante est riche aussi en 18 acides aminés... L' Aloe Vera est un régulateur intestinal qui facilite la digestion, active l'irrigation sanguine, la circulation lymphatique, les fonctions rénales, hépatiques et biliaires, et atténue les douleurs arthritiques et rhumatismales. Certains athlètes l'utilisent pour prévenir et soigner les entorses, foulures, tendinites. L' Aloé Vera est un régénérateur tissulaire, astringent, revitalisant, réhydratant, bactéricide, anti-inflammatoire, cicatrisant, fongicide, virulicide. Il est aussi un excellent hydratant et cicatrisant utilisé dans les problèmes de peau: acné, cellulite, eczémas et psoriasis, ou de cheveux tels que pellicules. Par son effet rafraîchissant, elle soulage les piqûres de moustiques, brûlures, coupures. Et même, la plante pourrait prévenir la chute définitive des cheveux ... Dans nombre de pays, des athlètes en usent pour prévenir et soigner les entorses, les foulures, les tendinites et autres accidents. Certains sportifs l'absorbent discrètement comme stimulant naturel, sans risquer les foudres du contrôle antidopage. Les femmes en font des masques de beauté, des crèmes de jouvence, des shampoings ou des lotions capillaires. Comme traitement de fond de l'hépatite, de l'asthme, du diabète, et des maladies de peau, certains disent qu'il n'y a rien de mieux. Dans tous les cas, c'est par excellence la plante des « premiers soins ».

Les bondieusards friment

LePotentiel Ben-Clet   La voie la plus sûre et la plus courte pour accéder à l'enrichissement illicite et sans cause est la pratique de la politicaille. D'où l' engouement des chefs spirituels? L' attrait du luxe, de la fortune, fait basculer la conscience des intéressés. Sans retenue. Comme dans un concours de haute couture, les pasteurs et prophètes ne font pas dans la dentelle. Ils s'habillent et se chaussent comme des musiciens et autres frimeurs. Ils collectent la dîme et les offrandes de leurs naïfs fidèles. Et font du business. Toutes sortes d'affaires, y compris le trafic d'êtres humains vers l'Europe. Ils s'enrichissent à vue d'oeil, sur le dos des ouailles. Ils ruinent les adeptes les plus financièrement liquides, ceux qui se sentent mal dans leur peau et croient que quelqu'un, au village ou dans la famille, cherche à les manger. Ils roulent carosse.  Libération Alexis BERNIER   Dans son film documentaire sur Arte, «Marchands de miracles», Gilles Remiche a suivi pendant des semaines quelques prédicateurs congolais et leurs ouailles hypnotisées. Sur un marché de Kinshasa, un jeune homme, fringué comme un sapeur prêt à défiler sur le podium d'une boîte parisienne, exhorte, bible en main, les passants à rejoindre l'église de Denis Lessie, «l'Attaquant de pointe du Seigneur». Il est tentant de ricaner de la crédulité des fidèles, venus par centaines écouter la parole du «Number One de Jésus Christ» ou le discours du prédicateur à la télévision, prétendant guérir paralytiques, diabétiques ou malades du sida, en les invitant à toucher l'écran de leur poste. Evidemment, ce n'est ni plus drôle, ni plus sinistre, que les mêmes scènes filmées au fin fond de l'Arkansas chez les électeurs les plus dévots de George W. Bush. On n'a plus du tout envie de sourire lorsqu'une jeune femme, convaincue d'avoir été guérie du sida par le Seigneur, fanfaronne en ouvrant l'enveloppe qui va lui confirmer, sous nos yeux, sa séropositivité. On ne se défait pas facilement de cette image de tristesse infinie, surtout lorsque, quelques instants plus tard, la caméra nous transporte à une rencontre de prédicateurs qui ne font pas mystère de leurs intentions à peser sur le cours de la politique du pays. L'arrogance du pasteur, bien décidé à ce que «l'Eternel prenne le contrôle du Congo», soulignant qu'ils sont «plus dangereux que les étudiants» et plus forts que l'amour puisqu'ils peuvent briser n'importe quel ménage en accusant «le mari de satanisme». Tout franchement la trouille.

L' effet Tenke Fungurume
 
 
 

BatiAcu    Freeport McMoRan Copper et Gold  (FCX), l'un des premiers producteurs mondiaux de cuivre et d'or, et Phelps Dodge, troisième producteur mondial de cuivre avec des mines aux Etats-Unis, au Chili, au Pérou et bientôt la mine de Tenke Fungurume au Congo, fusionnent ! La nouvelle entité « va créer le premier producteur mondial de cuivre coté Bourse ». « Les fortes liquidités pour investir dans l'exploration » du futur permettront de réaliser 25% de croissance de la production de cuivre lors des trois prochaines années, grâce aux besoins de la Chine.     EasyBourse     Les actionnaires de Phelps Dodge percevront 126,46 dollars par action, soit une prime de 33% par rapport au cours du titre.     RFIactualités Dominique Baillard     Ces opérations dispendieuses sge font râce aux montagnes de cash générées par la hausse astronomique des cours. Comme les cours élevés du cuivre favorisent de coquets dividendes, la tentation est grande de réguler la hausse de la production de façon à ce que les cours restent fermes. Encore faut-il que la demande soit fidèle. C’est toute la question pour 2007, car du côté de la Chine, le géant de l'Asie n’a quasiment rien importé sur le marché spot, ni cuivre raffiné ni cuivre recyclé. Il a privilégié le recyclage domestique. Pékin va-t-il reconstituer ses stocks ou bien persévérer dans la voie du recyclage? De cette alternative dépend en partie l'évolution des cours et donc la fortune des producteurs de métal rouge.
 
Le croisé Bob Berry
 
M. Muekatone Berry - 44.8 ko


Congo Forum     Muekatone Mfumu Berry Robert, Congolais résidant en France, avait porté plainte contre Kagame devant le TPI pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, génocides organisés, persécutions,  la contrebande organisée ainsi que de pillages frauduleux.    Edito du Monde Dans l'ordonnance du juge français Jean-Louis Bruguière sur l'attentat du 6 avril 1994 à Kigali, il faut distinguer deux éléments. Il y a, d'une part, l'enquête sur le tir de missile contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana qui marqua le déclenchement du génocide des Tutsis. Il y a, d'autre part, l'analyse que le juge Bruguière fait des intentions de Paul Kagamé. Qu'un chef militaire  tue, en temps de guerre, le chef de ses ennemis ne surprendra personne. Mais le juge pense que le chef rebelle tutsi aurait commandité l'attentat en sachant que sa victoire militaire serait "au prix du massacre des Tutsis dits "de l'intérieur''", c'est-à-dire du génocide. Le juge épouse ainsi une thèse où Kagamé serait le "diable noir" du Rwanda, le coupable de tous les maux du pays des Mille Collines, y compris du génocide de sa propre communauté. Une thèse défendue en son temps par François Mitterrand, par des diplomates et militaires français pro-hutus, et encore récemment par le journaliste Pierre Péan jusqu'à l'extrême, jusqu'à nier le génocide.  Prof. Peter Erlinder    The former U.S. Ambassador to Rwanda, Hon. Robert Flaten testified that  he personally warned Gen. Kagame and Pres. Habyarimana in late 1993 that if either resumed war that person would be responsible for thousands of civilian casualties from retaliatory killings that U.S. State Department predicted would occur, should the war resume…similar to killings that swept Burundi/Rwanda in 1988.  Between April 1994 and July 1994, the RPF was the only military force  in Rwanda which was militarily capable of stopping the massacres, with or without a cease-fire, however, on numerous occasions Gen. Kagame specifically ordered field officers NOT to use troops "to save civilians while RPF soldiers are dying" and, as Gen. Dallaire testified under oath, Gen. Kagame told him that civilian killings as "collateral damage" for his war plan.   LeMonde Jean-Philippe Rémy     Alors qu'ils couvrent aujourd'hui plusieurs mètres de rayonnage, seule une infime minorité des ouvrages consacrés à l'extermination des Tutsis est animée par un souci d'objectivité. La vaste majorité de ces livres fait surtout la part belle à une lecture politique des massacres, sans jamais parvenir à établir, de manière irréfutable, le récit complet du génocide rwandais, ni répondre de manière définitive à une question fondamentale : y a-t-il eu planification de l'extermination et, si oui, quand et par qui ?  

Des tord-boyaux en vente libre
 
LePotentiel Par  Muin Murub Fed    La jeunesse congolaise se meurt.  Dans la capitale et ailleurs, les Café Roum, Boss, Push Café et autres tord-boyaux similaires font des ravages dans les rangs d’un peuple affamé, réduit à ingurgiter dès les premières heures de la journée, à un prix d’une modicité insultante (50 FC), des alcools frelatés vendus en sachet sur la voie publique. Il y a cinq mois, 24 passagers d’un taxi bus avaient trouvé la mort sur la route des Poids lourds, à Kinshasa. Tout simplement parce que le conducteur, tout en slalomant dans la circulation intense, buvait ces produits distillés. Plus grave, il n’est plus rare que l’on trouve des sachets vides, jusque dans les corbeilles à papier et les toilettes des administrations les plus respectables. Certains se demandent pourquoi on laisse tourner ces alambics de la mort ? Comme s’ils n’avaient jamais pris acte du rapport de Transparency International, plaçant la RDC au 6ème rang des pays les plus corrompus au monde ! Car sans corruption, ce scandale n’aurait jamais vu le jour. Sans corruption, les sombres alchimistes ne seraient pas aussi bien gardés par des hommes en armes. Sans corruption, ces alcools de la mort ne seraient pas vendus, à Kingasani par exemple, sous les fenêtres mêmes du bourgmestre. Bref, sans corruption, les Asiatiques hyper-protégés de Limete auraient déjà repris de longue date le chemin de l’Asie. «Je sais qu’il existe des menaces sérieuses de déstabilisation du pays, à commencer par la capitale», dixit Kabila. Le Café Roum est de celles-là.
 
Alexis, le «valoriste»
 
 

La Presse    Simon Diotte    Le congolais Alexis Balimaka vit au Québec. Il n'en revenait pas de la quantité de déchets jetés inutilement dans les poubelles. «Étant d'origine africaine, ça me fait mal au coeur de voir cela». Son nouveau métier de «valoriste» lui a permis de trouver un certain équilibre entre son pays natal et le Québec. Un valoriste, c'est un spécialiste de la récupération et du recyclage. Dûment formé, il peut caractériser les matières résiduelles, les mettre en valeur et participer à des campagnes de sensibilisation sur l'environnement. Ce nouveau métier a été créé à la suite d'un projet pilote mis sur pied par le CSMO-ESAC (Comité sectoriel de main-d'oeuvre, Économie sociale et action communautaire) et le Réseau des ressourceries du Québec. L'objectif du programme:développer une expertise dans la gestion des matières résiduelles. «Les employeurs, particulièrement les ressourceries, constataient qu'ils avait un besoin dans ce domaine», explique Jean-Yves Guimond, formateur et coordonnateur pour le programme de formation des valoristes.
 
 
Pour être informé directement des nouveaux articles:
1. inscrire son adresse e-mail dans la colonne de droite
2. cliquer sur le OK .
3. Suivre ensuite les instructions
4. puis confirmer le message d' abonnement gratuit