La vierge et son papounet

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

Relations coupables avec une vierge de 18 ans, des prêtres refusant de choisir entre célibat et apostolat et partant  en grève, des parcs qui meurent, le salut par la banane, et des chinois qui raflent tout: terres et mines...


"Noemigate" pour Papounet 

 
Puisqu' elle  «ne pouvait rester avec un homme qui fréquente des mineures», Veronica Lario a demandé le divorce, après que Silvio Berlusconi ai participé à l'anniversaire de Noemi Letizia, la jolie napolitaine de 18 ans. Il réfute avoir eu des "rapports disons piquants, ou plus que piquants, avec une mineure". IL a juré son innocence "sur la tête de ses enfants". Toutefois, l'ex-petit ami de Noemi affirme que M. Berlusconi avait téléphoné directement à la jeune fille après avoir été frappé par sa beauté sur des photos. L'une des hypothèses pour expliquer la nature des relations entre Noemi et celui qu'elle appelle "papounet" est qu'elle pourrait être sa fille.  Mais la mère de la jeune fille a tout réfuté: "je n'ai jamais été la maîtresse de Silvio Berlusconi, ma mère ne l'a jamais été non plus et encore moins ma fille". Le père de Noemi a affirmé qu'elle était vierge!

Made in China? in Congo ...
   
olandi Groenewald    
http://www.mg.co.za/article/2009-05-30-made-in-china-africa     A new study by the International Institute for Environment and Development (IIED), commissioned by the UN Food and Agriculture Organisation and the International Fund for Agricultural Development (Ifad), has rung alarm bells about the ease with which African nations part with their land, to the detriment of the poor. Interestingly, the report found that there are no known examples of single Chinese land acquisitions in Africa in excess of 50 000ha where deals have been concluded and projects implemented. The report said that China’s “friendship farms” in various African countries are formally owned by a Chinese parastatal organisation, but are mostly medium-scale, usually below 1 000ha in extent.

For the most part Asian countries and companies are buying up African land to help them bolster food and energy security at home. China wants to grow palm oil for biofuel on 2.8-million hectares in the Democratic Republic of Congo, which would be the world’s largest palm oil plantation. It has also proposed growing biofuels on two million hectares in Zambia. Zambia has embraced Asian investment. Chinese farms are said to produce a quarter of the eggs sold in Lusaka. The study concedes that Asian investment in Africa could bring opportunities such as guaranteed outlets, employment, infrastructural and higher agricultural output. However, it warns that the land deals could cause great harm if local people are excluded from decisions about the allocation of land and their land rights are not protected.

... prochaines cibles: Tenke-Fungurume, KOV, Kamoto...

Bloomberg  Jesse Riseborough     Freeport-McMoRan Copper & Gold Inc (TFM), First Quantum Minerals Ltd (KMT,Frontier,Comisa) and Katanga Mining Ltd ( KCC, DCP) among other global mining companies, may be acquisition targets for China as its seeks to secure more mineral supplies. Copper, uranium, iron ore, bauxite and coking coal companies are likely targets after the global recession slashed valuations and crimped lending. “After years of speculation that China would start to erase some of its raw material deficit by acquiring resource assets and companies, the recent economic downturn has appeared to be the catalyst for the buying to begin". China has already invested more than $20 billion in Australian mining assets.

Célibat et grève des prêtres


AFP    Le Vatican avait reproché au clergé centrafricain de ne pas respecter la loi du célibat, et aux évêques de ne pas sanctionner cet état de fait. Aussi, Mgr Paulin Pomodimo, 55 ans, avait démissionné de ses fonctions d'archevêque de Bangui. Cette émission a suivi celle de Mgr Xavier Yombaïndjé, évêque de Bossangoa (nord-ouest). Lors d' une mission du Vatican dans le pays, Mgr Robert Sarah, secrétaire de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples avait notamment fustigé les prêtres "qui mènent une double vie" et avait invité ceux qui étaient dans une telle situation à abandonner "le ministère sacerdotal". Certains prêtres centrafricains avaient condamné ces propos, estimant par ailleurs être victimes d'une campagne de dénigrement à l'intérieur du pays et en dehors. "Nous avons contestons parce que  l'ensemble du clergé (centrafricain) n'a pas été associé aux consultations (par le Vatican). Normalement, dans ce genre de situation, l'ensemble du clergé est consulté. Nous cessons toutes nos activités pastorales, décidons l'arrêt des messes en public (ce qui ne nous empêche pas de dire la messe entre nous), l' arrêt des sacrements dans les paroisses". Finalement, les prêtres centrafricains ont décidé de reprendre leurs activités, après un jour de boycott.

Croisade papale contre les néo-riches: austérité et pauvreté

AFP     Le pape Benoît XVI a affirmé que seule l' austérité et le renoncement à la propriété matérielle peuvent permettre de venir à bout du "grand problème de la pauvreté". "Nous ne devons pas dépendre de la propriété matérielle. La pauvreté personnelle est un élément essentiel du monachisme, mais elle indique aussi un chemin pour nous tous. Nous devons apprendre le renoncement, la simplicité, l'austérité, la sobriété, car c'est seulement de cette façon que peut prospérer une société solidaire et peut être surmonté le grand problème de la pauvreté".


L’ Upemba et de Kundelungu ménacés par les "minings"

RadioOkapi    Le directeur provincial de l’Institut congolais pour la conservation de la nature, ICCN/Katanga, dénonce la disparition des certaines espèces animales dans les parcs de l' Upemba , de Kundelungu et dans la réserve de Kando, notamment le léopard, le guépard, le rhinocéros noir, le lycaon et le zèbre. Ce sont les résultats du recensement mené dans ces parcs par l'ONG américaine W.S dont le rapport a été publié en février dernier.  «… Certaines espèces disparaissent à cause du braconnage. Ces espèces se sont réfugiées ailleurs. L’eau est polluée, intoxiquée. Cela rend impossible la vie des animaux sauvages. La conséquence est que nous tendons vers une catastrophe surtout là où il y a des mines. C’est question d’aller voir la superficie qu’occupent ces mines. La superficie est détruite. Nous déplorons la non application de la loi sur la conservation de la nature. Et s’il y a des mines, je crois que les gens sont là. Le cadastre minier a dans son répertoire,[…], il y a des zones à protéger. Alors ne comprend pas pourquoi les mines sont encore là »

GoodPlanetInfo    http://www.goodplanet.info/goodplanet/index.php/fre/Economie/Mines/Mines-et-carrieres/(theme)/305     Nous exploitons plus de 30 milliards de tonnes de ressources minérales et énergétiques chaque année. Les réserves de la Terre ne sont pourtant pas illimitées. Avec une demande en forte croissance, certains métaux commencent à manquer et il devient impératif de recycler les matières transformées. Reste que l’industrie minière génère beaucoup d’argent et d’emplois, mais à un coût social et environnemental très lourd. Pour séparer les métaux précieux de la roche extraite, on utilise des produits très toxiques : cyanure, mercure ou arsenic, qui se mélangent à des boues et sont stockés dans des bassins.Les résidus radioactifs présentent en outre leur lot particulier de dangers et peuvent contaminer les sols ou l’eau.

L’industrie minière (hors énergie) est très concentrée : 40 entreprises représentent 80% de la capitalisation boursière du secteur. Les entreprises du secteur minier se partagent un marché de 820 milliards d’euros annuels (ressources énergétiques comprises) en très forte croissance, notamment en raison de la demande de la Chine. En 2006, les résultats nets du secteur étaient 15 fois plus élevés qu’en 2002 (5).  Entre 2000 et 2004, les minerais ont représenté plus de 50 % de la valeur des exportations de cinq pays et 30 % à 50 % pour dix autres pays dont le Rwanda.

L' agonie des Virunga

LaLibre    Marie-France Cros     Le parc des Virunga est le plus ancien parc national du Congo-Kinshasa et d’Afrique. Il fut fondé en 1925 sous le nom de parc Albert ; dès 1929, la famille royale belge s’intéressa à sa préservation. Le parc tire son nom de la chaîne volcanique des Virunga, qu’il abrite. Il s’étend sur 790000 ha et est administré par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Outre des volcans et des glaciers tropicaux, il abrite plus d’espèces de plantes et d’animaux que toute l’Europe de l’ouest réunie. Le parc a souffert des guerres qui ensanglantent le Kivu depuis les années 90. Malgré cette menace, aucune des espèces qu’on y avait recensées n’a totalement disparu. La population d’hippopotames a ainsi été considérablement réduite ; au nombre de 30 000 dans les années 70, ces ongulés n’étaient plus qu’environ 600 en septembre 2006 dans le parc des Virunga.

"Virunga, survie du premier parc d’Afrique"
http://carpe.umd.edu/virunga-book ou http://www.lannoo.com/content/racine/fondsen/naturejardin/nature/2/index.jsp?titelcode=12562&fondsid=25 de Marc Languy & Emmanuel de Mérode - Editions Racine/2006 - Lannoo   
 
 
260 ans pour la déforestation

http://www.redorbit.com/news/science/1694685/deforestation_in_africa_faster_than_worlds_average/index.html?source=r_science     A report says that Africa's forests are disappearing faster than those in other parts of the world due to lack of land ownership. The Rights and Resources Initiative says that not even 2% of Africa's forests are under community control, compared to a third of Latin American and Asian forests. Africans have less control over the forests they inhabit than people of other tropical regions.  The rate of deforestation in Africa is four times the world's average rate. The current rate shows it will take Congo Basin countries 260 years to reach the level of reform achieved in the Amazon. The report says that taking action might help to halt deforestation, slow climate change and alleviate poverty. "Recognizing local land rights alone doesn't solve all the problems.Governments need to follow up by supporting local management and enterprises. There are some countries that have recognized local land rights, but the government recognized controls the forest, and hands out concessions to industrial loggers - leading to more degradation and corruption."
  
Chauffage à la banane

BBC World Service Matt McGrath  http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/8044092.stm   In some African countries, bananas are an important and versatile crop, used for food, wine and beer.But experts estimate that the edible fruit makes up just a small part of what the plant produces. For every one tonne of bananas, there are an estimated ten tonnes of waste, made up of skins, leaves and stems. Now researchers at Nottingham University have found a way to turn banana waste into a sustainable fuel, by rotting banana skins, and then mashed into a pulp and mixed with saw dust to create briquettes that can be burned for cooking, lighting and heating. The briquettes are easily made, no machinery is required. "This is working really well. These briquettes we've made by hand, we haven't used any mechanical equipment at all. No technology and we've had a really good result. We're starting from very basic problems and we are making the solutions as simple and accessible as possible to the people that need them. It's almost seen as a new colonialism, imposing solutions on people in developing countries, we are very keen not to do that." The scientists believe that banana fuel might help reduce dependence on wood as an energy source across Africa.