Bâillonnement d' une forte gueule

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

On n' était pas cons en 2007. Le Katanga de la démocratie décentralisée était déjà muselé.?
Scénario de la récupération d' une grande gueule.
 
 
 Juillet 2005   :    Course à la mairie   Le secrétaire général du RCD, Mumba Gama soutient que son parti n’est pas représenté parmi les autorités provinciales. «Nous avons un gouverneur PPRD-Maï Maï à la tête de la province, un vice-gouverneur PPRD, un vice-gouverneur MLC, un commandant région militaire MLC, un inspecteur provincial de la police RCD-KML, le responsable de l’ANR/Katanga est aussi du PPRD. Le RCD n’a aucun poste provincial». Comme le PPRD a la ville de Kinshasa, le MLC la mairie de Kisangani qui est la troisième ville du pays, il serait normal que le RCD prenne la mairie e Lubumbashi
Barthélémy Muùba Gama

Février 2006  :     Les 40% tout de suite   Comme la nouvelle Constitution a été promulguée,  certains acteurs politiques pensent que la constitution est d’application immédiate. D’autres soutiennent qu’elle le sera après les élections générales car le pays est encore géré par la constitution de la transition. Mumba Gama, secrétaire général du RCD déclare que  « toutes les provinces doivent désormais commencer à retenir 40% des recettes et à n’envoyer à Kinshasa que 60%. Les provinces doivent bénéficier de ce qui leur sont reconnus par la Constitution, sans attendre les élection».

20 Avril 2007  :      50% du budget pour les élus   Le député provincial Mumba Gama dénonce la manière « cavalière » avec laquelle le budget de la province a été voté à l’Assemblée provinciale. « On ne veut pas rendre public le budget, parce que les députés veulent s’attribuer 50% des recettes de la province. Ce n’est pas possible. Nous avons des routes et des écoles à réparer, des enseignants et des fonctionnaires à payer. Nous avons des problèmes d’eau et d’électricité, nous ne pouvons pas en tant que députés consommer à nous seuls la,moitié du budget. Les membres du bureau et les députés veulent s’octroyer 5 000  à 20 000 dollars par mois».

28 Avril  :     Promu et muselé  Le gouvernement provincial du Katanga est connu. Mumba Gama est ministre des mines et des affaires foncières. C’est un ancien secrétaire général du RCD Goma. Il perd son mandat au parlement provincial.
 

 

Décryptage 2007.    Ces dépêches de Radio Okapi montrent une tentative récupération. Non pas celle d’ un individu, mais de tout le système. L' écrasante majorité des partis de la mouvance présidentielle, avec plus de 90% des 102 députés provinciaux du Katanga ne suffirait pas. On rechercherait l' unanimité des katangais, pour installer le silence.  Si le parlement délibère et statue en secret, comment éviter que la démocratie ne soit pas bâillonnée ? A suivre.