Cala, bébé et ciga !

Publié le par Grand Beau et Riche Pays


Des armoiries pour feu le Katanga


Le calendrier officiel 2009 du gouvernement provincial du Katanga arbore des armoiries de cette province, l' année-même de sa disparition constitutionnelle, par éclatement en quatre entités.

Aucun texte législatif n' est disponible pour avoir validé ce logo.
 

Le fleuve tarit, le chien prospère


Kinshasa,  – (D.I.A.) –     La source du fleuve Congo, située dans le village de Kilela Balanda, dans le district du Haut Katanga,  est en train de tarir, selon la ministre provinciale du Katanga de l’environnement et tourisme. Ce phénomène étonne les riverains de la contrée en cette période des pluies abondantes.  Bien sûr que le fleuve Congo tire sa source dans le village de Kilela Balanda, mais il est alimenté par plusieurs ruisseaux et rivières situés les uns près des autres sur des kilomètres… Donc, on ne peut pas dire que lorsqu’une source n’approvisionne plus le fleuve Congo, il va s’arrêter. Non. »

Gabonews Adam SHEMISI    Il y a peu, la société kinoise traitait de fou ou de sorcier quiconque s’hasardait à consommer de la chair de chien. Aujourd’hui en RDC, particulièrement dans la capitale, les consommateurs ne s’en cachent plus. Parmi les 8 millions d’habitants que compte la capitale de la RDC, près d’un tiers en consommerait. C’est habituellement les jeunes gens font la chasse aux chiens errants. Ils lancent tout ce qu’ils ont sous la main en direction de l’animal apeuré. Le chien, après avoir reçu un coup fatal sur la tête s’écroule. Le museau couvert de sang, il gémit sous une pluie de pierres. Lapidé sans remords, l’animal succombe en moins de 10 minutes. Des cris de joie montent, l’animal est soulevé. On dirait des chasseurs transportant un gibier. L’animal est dépecé avec doigté. Il semble que se penchant pour le fidèle ami de l’homme soit accentué en outre par la misère et la pauvreté. La majorité des familles n’arrivent pas à se procurer de la viande de bœuf. A Kinshasa, elle coûte les yeux de la tête, 5000 francs CFA le kilogramme. Gabonews    Avec 5OO francs CFA, vous avez droit à un morceau de chien! 
 

Guerre totale: avec kala, bébé et ciga!

 




REUTERS/Alissa Everett    A government soldier carries her infant on her back at Mushake in eastern Congo, January 26, 2009.


Des morts perdues par des démographes
 
LibreBelgique    La surmortalité causée par la guerre (1998-2004) habituellement citée est de "4 millions", établi par l’ONG International Rescue Committee (IRC). Mais deux démographes, André Lambert et Louis Lohlé-Tart, la fixent autour de 200000. L’IRC se défend : "Nos estimations de mortalité sont basées sur une série de quatre enquêtes conduites entre 2000 et 2004, qui ont utilisé une méthodologie épidémiologique standard largement utilisée pour mesurer la mortalité dans un contexte humanitaire. Inversement, l’étude d’André Lambert et Louis Lohlé-Tart s’est appuyée sur des techniques démographiques qui, à notre connaissance, n’ont précédemment jamais été utilisées ou validées dans de tels contextes".

L' IRC attaque "les inexactitudes et les déclarations erronées" de l’étude belge, ainsi que les "préjugés évidents des auteurs et leur ton non profession nel", qui "sapent d’autant plus leurs revendications de validité scientifique". Les deux démographes répliquent. " Nous utilisons de s techniques robustes et confirmées de démographie mathématique où les données globales sont recoupées et validées de manière cohérente. Notre méthodologie à propos du Congo est novatrice mais elle fit ses armes devant la Société des démographes belges. Peut-on en dire autant de l’IRC, dont les estimations des morts au Congo furent publiées par un auteur notoirement connu actuellement pour surestimer ceux de la guerre en Irak ?" 

 
Dans le cockpit de l' A380

Visite en 3D sur http://www.gillesvidal.com/blogpano/cockpit1.htm