Décryptage: Luano City

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

  

 


 

Décryptage du 14 février 2008  Voilà un projet d' une ville-bis pour riches, non intégrée à Lubumbashi dont on prépare le centenaire, et qui éloigne d' autant les actions et exigences d' en freiner la décrépitude pour son 1,5 millions d' habitants. Très sournoisement, la proximité de l' aéroport servira à des évacuations à la première alerte. Et venant de Sud Africains, cette séparation d' avec la ville a un goût d' Apartheid.

La seule objection viendrait de la Régie des Voies Aériennes. On applaudit la dépense. On n' entend rien sur le projet lui-même: la consultation des populations et des riverains, l' intégration dans le social et l' économie avec la priorité aux matériaux du pays et aux entreprises locales, les économies d' énergie au fonctionnement ( NB une question cruciale pour des tours en verre!). 

 

Commentaire d' Invité 1    C'est la même logique que celle de l'emprise par des spéculateurs en bourse & Co. sur les richesses minières: l' Etat Congolais (donc la population) ramasse les miettes alors que les riches (au Nord et les 'compradores' du Sud comme on disait dans les années '70 désignant les élites corrumpues d'Amérique latine) prennent les gros morceaux. Et pour se défendre de soubressauts possibles de la 'populace', il faut se barricader dans des zones privilégiées séparées. C' est aussi le modèle Saoudien et des Emirats arabes où les riches vivent séparés des 'esclaves'; au Brésil, en Afrique du Sud et de plus en plus en Chine dite 'communiste'.)


Commentaire d' Invité 2    Comment-est ce possible!!!! Qu' ils pensent à faire un nouveau Golf! Comment peut-on investir 18 fois un millions de dollars dans un parcour de Golf ? qu'il faudra ensuite entretenir? Je pense notamment à l'eau d' arrosage. Tant de dépenses alors que les gens à la cité n' ont même pas accès à l' eau!

Commentaire d' Invité 3    J' ai de plus en plus l'impression que le Gouverneur du Katanga devient une espèce d' olygarche à la façon russe. Il reprend tout, récycle les biens de l'état  et les distribue "généreusement" à qui lui plaît. Bref, il se comprote comme un roi féodal à qui tous ses "serfs" devraient une reconnaissance éternelle pour tous ses "bienfaits".

Commentaire d' Invité 4    Les amis investisseurs dans le luxe? 0n  a vu la même chose au Kenya... avec les conséquences que l'on sait...

 



Une délégation sud-africaine pour construire "Lwano City"


 
 
Arrivée à Lubumbashi d’une délégation de la province de Gauteng en Afrique du Sud. Conduits par leur gouverneur, les sud-africains sont venus finaliser les dossiers en rapport avec la construction d’une nouvelle cité dénommée "Lwano city", indique radiookapi.net. Les préparatifs des travaux avaient été interrompus la semaine dernière, suite à un différend qui a opposé le gouvernorat de province à la Régie des voies aériennes. Cette dernière réclamait le site sur lequel cette nouvelle cité sera érigée. La dite cité qui sera construite par des entrepreneurs sud-africains.

Luano City : mot de circonstance du gouverneur

http://www.katanga.cd/scripts/showart.php?id=1210342347&r=5

"    Les plans d'aménagement de la Ville (de Lubumbashi) et la plupart des maisons existants, datent de l'époque coloniale. La multiplication des morcellements des parcelles entraînent une exiguïté des espaces vitaux et une forte promiscuité d'une part et ; d'autre part, un surpeuplement dans les anciens quartiers urbanisés. Dans les quartiers périphériques, on assiste à une prolifération de bidonvilles, la persistance de nouvelles constructions au mépris de toute norme urbanistique et à l'aide de matériaux non conformes. Face à ce défi majeur, mon Gouvernement s'est assigné l'objectif d'urbaniser nos Centres Ruraux et Urbains en restaurant le respect des normes urbanistique s, par l'aménagement pour tout nouveau lotissement, des infrastructures de base adéquates. Luano City est le couronnement fructueux, pour la Province du Katanga en général et la Ville de Lubumbashi en particulier, d'un partenariat entre mon Gouvernement et la Société de Promotion Immobilière « AMARILAND » dont l'engagement et la crédibilité ne sont pas à démontrer".
 
Le projet « LUANO CITY »  consiste en l'érection, endéans cinq ans et pour un coût de 200 millions de Dollars américains, d'un Complexe qui comportera des bâtiments commerciaux, administratifs, récréatifs, des hôtels, des maisons d'habitation, des salles d'exposition, des terrains de golf, etc., au profit de la population et des entreprises locales. Le bénéfice de la Province ne se limitera pas seulement à la création d'emplois tant directs qu'indirects et au transfert de technologie qui renforcera considérablement l'expertise locale ; mais il s'étendra aussi à l'émergence de nouveaux lotissements et quartiers, conçus et construits, selon les standards éminemment modernes ; cette expérience sera étendue plus tard aux autres villes de la Province.