Miracle: une lettre par La Poste

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

Miracle: une lettre par La Poste

Une image, une photo pour tout expliquer et tout comprendre: la réception d’un courrier posté en ... décembre 2012 ! On est tellement stupéfait par la rareté du service postal, de son ridicule et de son inutilité qu’on remet volontiers au postier impayé un excellent pourboire.

Comment cela est-il arrivé? La poste bénéficie toujours des accords internationaux pour l’acheminement au pays des sacs postaux. Mais ils ne payent pas les avionneurs, et les sacs sont empilés dans des hangars à Kinshasa. De temps à autre, ils ont un peu d’argent pour le poids de quelques sacs que l’ on trie et on refait les sacs postaux qu' on remet à la compagnie aérienne locale qui s’empresse de les acheminer à Lubumbashi, mais pour les retenir jusqu' à paiement. A l’arrivée de ce parcours d' obstacles, il n’ y a plus de boîtes aux lettres. Heureux encore, si votre nom dit quelque chose au postier qui ds' en frotte les mains...

La Poste congolaise a signé son arrêt de mort avec la gestion publique à la manière d’entreprise privée. On vante cela, sans réfléchir. Mais c’est une grande catastrophe. Depuis, le commerce est devenu une cause d’utilité publique.

Miracle: une lettre par La Poste

A Lubumbashi, l’avènement des contrats chinois est visible à l’Hôtel des Postes. Le géant d’Afrique, le Géant d’ Asie en parle. Les boîtes postales ont été remplacées par des boutiques qui proposent les mêmes marchandises de traite que l’on trouve partout à travers la ville. L' invasion du temple n' a apporté aucune valeur ajoutée. Mais on a supprimé une institution, un service public. A l’intérieur, le guichet postal occupe environ 2 mètres de comptoir seulement; il n' est pas fréquenté, car tout le reste de l’Hôtel des postes est un bazar chinois pour la vente d’appareils de téléphone. A l’extérieur, sur le trottoir, on a installé des bâches pour les réparateurs de téléphones, la recharge de sonneries et même de clips porno. Le rachat du réseau téléphonique chinois par Orange (France Télécoms) n’ y a rien changé.

Miracle: une lettre par La Poste

Les dernières pluies cherchent à se débarrasser de la saison. Il pleut des déluges. Les averses font déborder ruisseaux et rivières. Elles ont aussi surpris des marchandes de fruits qui ont abandonné leurs cageots vides de mangues venues d’Afrique du Sud… Trahison de la production locale. Et nouvelle manifestation du commerce, cause d' utilité publique!

Miracle: une lettre par La Poste

Mais il y a plein d’arbres fruitiers locaux. Même en ville. Les pluies les ont dégarnis et ont fait chuter des fruits mûrs ou encore verts. Des goyaves. Mais aussi des maracujas;cette plante grimpante s’acclimate au haut plateau katangais ; elle se remplit en ce moment de fruits immangeables, car trop acidulés, mais qui serviront à presser le délicieux sirop de fruit de la passion.

Miracle: une lettre par La Poste

Un livre ? Oui, on doit lire des Congolais, surtout s’il est question de mémoires d’ un ancien ambassadeur. On s’ attend à savourer des secrets d’ Etat. Mais dans Le Katanga, que veut-il ? ( Editions Icredes), Jacques Masangu, pour qui le connaît, dissimule de pans importants de sa récente vie publique. Passionnante et respectable. Le livre est aux couleurs katangaises et donne en lecture, sans aucune explication, le texte de la constitution de l’Etat du Katanga. L' auteur ne parle pas du mouvement insurrectionnel des Balubakat lors de la rébellion des Simbas et des bains de sang causés et subis par les mayi mayi. Nulle allusion à son militantisme dans l’UDPS de Tshisekedi. Ni au fait qu’ il avait hébergé, à Elkisaberthviklle et pour des raisons de parenté clanique, le jeune Laurent Désiré Kabila qui s’ en souviendra, en 1997 pour nommer son fils Jean Claude ( dont on voit des photos d' enfance) gouverneur de la banque centrale, et lui-même comme ambassadeur. Le pire est que l’auteur n’ a pas réellement vécu les évènements; il se sert de livres et de journaux belges.

Miracle: une lettre par La Poste

S’il avait lu davantage, il aurait raconté un autre Katanga. Le Congo Belge avait son vice-gouverneur général installé à Elisabethville. On en a déduit que le Katanga avait un statut particulier. Jusqu’ en 1934, la colonie comptait quatre provinces au lieu de six ( qui incluront le Kasai et le Kivu). Le Katanga s’étendait à l’ouest jusque Bakwanga/Mbuji Mayi. A se demander qui est katangais et qui ne l’est pas. Et à partir de quelle date? Une date décidée, non par l’ Histoire ou les populations, mais par le colonisateur …

Miracle: une lettre par La Poste

Bouilli ou grillé, l' épi de maïs frais de saison accompagne de manière originale quelques plats: soit seul avec du foie aux concombres, soit à deux avec du riz au poulet et légumes

ENCORE DES IMAGES ( libres de tous droits) du BEAU PAYS ( par la Monusco)

Miracle: une lettre par La Poste

Toutes photos personnellement prises par appareil téléphonique ( Monusco exceptée)