L' allure de l' escargot

Publié le par Grand Beau et Riche Pays

L' allure de l' escargot

On connaît le lièvre et la tortue. Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Mais un escargot qui traverser 12 m de bitume, en diagonale, arrive-t-il jamais de l’autre côté de la rue? Méditation gratuite autour d’une rencontre lors de la promenade du matin ; la radio dans les écouteurs parle des retards dans la prise de décisions attendues. Des lois votées par le parlement mettent plus d’ une année avant d’ être signées … Cela viendra bien un jour…

C’est la saison des escargots. Ils profitent de la verdure abondante pour envahir les jardins, se régaler et se reproduire à vue d’œil. C’est envahissant. Il faut les écarter et leur demander d’aller voir ailleurs.

Congo meat et escalope d’ escargot

Lors de la première mission de l’ONU au Congo, de 1960 à 1964, il y avait des casques bleus nigérians. Ils avaient découvert dans les forêts une chair délicieuse dont ils ramenèrent le goût au Nigéria. Depuis, les nigérians mangent du « Congo meat » (viande congolaise), d’énormes escargots bouillis qui ont la taille d’un poing fermé.

Les journaux des année 1960 avaient rapporté qu’un client avait exigé d’ un restaurateur qu’ on lui serve de l’ escalope d’ escargot. — On ne peut pas, monsieur — Vous dite ? — Cela n’existe pas, monsieur — Ah ? Parce que je suis noir ? Le client obtint satisfaction. Moralité : il faut insister pour obtenir ses droits. Le client qui avait demandé de l’escalope d’escargot, se régala … d’un plat de cuisses de grenouilles…

L' allure de l' escargot

Christian Yumbi est un vrai chef, étoilé et par le passé meilleur jeune chef de Bruxelles. Belge d’origine congolaise, il tient deux restos à Kinshasa et Lubumbashi. Il confectionne des plats originaux, comme ces délicieuses cuisses de grenouilles.

La ville de Likasi et environs continue à produire des cuisses de grenouilles. La race avait été importée, elle est s’ est bien acclimatée, et elle fait les affaires de quelques paysans.. . et de restaurateurs imaginatifs.

Félicitations Patrice !

Un colloque international a rendu hommage à un écrivain « kasaien ». A Lubumbashi. Echec aux apôtres du nombrilisme et de l’obscurantisme. Honneur à l’écriture et à la lecture universelles.

L' allure de l' escargot

Il y a près de quarante ans, Nyembwe défendait sa thèse de doctorat, Pius Kadima le félicita chaleureusement « Bravo Patrice ! ». Malheureux ! utiliser un prénom chrétien ? crime de lèse-mobutisme ! Pius fut interpellé et emprisonné par les services de sécurité. Par solidarité, des professeurs d’université dont Mudimbe et Nzongola s’étaient constitués prisonniers. Le geôlier qui n’avait jamais vu cela, les mit au cachot.

Cet épisode de sa vie, Mulaka Kadima Nzuji aurait pu l’insérer dans « La chorale des mouches » chez Présence Africaine. Les aventures de son pousse-pousseur restent d’actualité dans une Afrique toujours en quête de démocratisation.

UN français est toujours SEUL

Les écrivains africains ne bénéficient pas du volume de lecteurs qu’ils méritent. Voilà que se dessine un nouveau problème inattendu. Les littéraires utilisent la langue française dont la maîtrise leur permettait d’ exprimer au mieux les subtilités de l’ âme africaine. Mais au Congo, le plus grand pays francophone en superficie, et le second en population, les élites cessent de parler français lorsqu’ iles se retrouvent entre eux. Chacun parle son patois avec les siens. Ce relent culturel a un prix : on finit par penser dans ces langues et par ne plus maîtriser le français.

On connaissait déjà le piège de l’ interrogation négative. « Vous n’ avez pas touché à la nourriture ; vous n’ avez donc pas mangé ? ». Si on n’ a pas mangé effectivement, on répond en français « NON , je n’ ai pas mangé ». Mais en penser africain : « OUI, je n’ ai pas mangé ».

Actuellement, il se pose d’ insuffisance de juges. Les tribunaux sont bloqués. Depuis qu’ on exige trois juges, il en manque souvent un ou deux. La loi permet de compléter le tribunal avec UN magistrat du parquet ou UN avocat. Mais c’ est l’ impasse. Tous les hauts magistrats, rompus aux subtilités des lois et de la langue française disent que la loi parle de UN magistrat ou UN avocat, ce qui signifierait qu’ on ne pourrait prendre que UN SEUL magistrat ou avocats. Bref, la loi exigerait qu’ il y ait au moins deux juges…

Après plusieurs mois d’ explications savantes, il apparaît que le blocage vient de l’ inexistence de l’ article indéfini en swahili, lingala, kikongo … En français, il y a UN (article indéfini ; comme quelconque) et UN ( nombre ; comme compter un, deux, trois…) . Mais dans les langues bantoues, il n’ existe pas d’ article pour désigner un objet ou un personnage quelconque ; lorsqu’on utilise le mot UN, c’ est toujours un nombre et cela signifie UN SEUL.

L' allure de l' escargot

Parce que je suis heureux

Ça peut sembler fou ce que je m'apprête à dire / Elle est mon rayon de soleil, tu peux prendre ton temps : Je suis gonflé comme un ballon qui pourrait atteindre l'espace / Sans me soucier, mon amour, de la distance / Parce que je suis heureux

La vague HAPPY de Farrell Williams a atteint le Congo. Mais comment on fait pour rester « in » ? La poste n’ existe plus. On peut faire des achats sur internet, mais on a des difficultés à les acheminer au Congo. Des solutions existent. Un voyageur, c’est possible. Mais on peut se faire envoyer courrier et petits colis par KPM Bruxelles ( Kin Personal Mail) qui a son propre voyageur chaque semaine, et des agences dans plusieurs villes du Congo. Pour des envois importants, on peut aussi passer par Belex Airfreight, le leader en la matière. C’est ainsi que le CD HAPPY a pu voyager.

Mais on peut écouter gratuitement HAPPY Le problème : internet coûte cher et les connexions sont lentes. En fait, elles sont de loin plus rapides qu’il y a une dizaine d’ années où la connexion par téléphone mobile naviguait à 8k et 30k pour le réseau filaire. Ce qui fâche, ce sont toutes les nouvelles utilisations qui prolifèrent. On dispose de 100k mais avec un téléchargement illimité à 100 USD par mois ; dans ces conditions visionner le clip de 24 heures de Farrell Williams est impossible, mais il faut une heure pour les 4 minutes de l’ une des 360 sections du chacune des 360 sections du clip vidéo de 24 heures. Pour une connexion confortable en 3G , cela coûte 50 USD par mois pour télécharger 2GB, soit 25 cents pour la chanson.

Photos du jour pour toujours

L’ ONU au Congo a un budget de 1,5 milliards de dollars. Ils peuvent se permettre d’ avoir d’ excellents photographes. Ils éditent une photo par jour. Des images protocolaires, mais aussi des merveilles de la photographie. Et c’ est gratuit. Il n’ y a pas de droits d’ auteurs. La reproduction est libre. Formidable ! Le "beau" pays.

L' allure de l' escargot